AccueilWTASerena Williams, l'irrésistible domination

Serena Williams, l’irrésistible domination

-

C’est officiel : Serena Williams passera ses 178ème et 179ème semaines en tant que numéro un mondiale. Une longévité qui lui permet de dépasser Monica Seles au cinquième rang des joueuses restées les plus longtemps au sommet de la hiérarchie.

Comme chaque lundi, le clas­se­ment WTA a rendu son verdict. L’inverse était impos­sible mais Serena Williams a conservé son trône tout en haut, sur le fauteuil de reine du tennis féminin. Deux nouvelles semaines assu­rées sur le toit du monde à la saveur toute parti­cu­lière. L’Américaine s’offre ainsi le luxe de dépasser son idole de toujours, la légen­daire Monica Seles, à la cinquième place des joueuses à avoir passer le plus de temps numéro un mondiale. Une juste récom­pense pour la cadette des soeurs Williams, clai­re­ment au‐dessus de la concur­rence depuis de nombreuses années maintenant. 

L’élève dépasse le maître

Son admi­ra­tion pour Monica Seles, c’est encore Serena Williams qui en parle le mieux sur le site de la WTA : « Je ne pouvais pas en rêver. Je me souviens quand je l’ai battu en Grand Chelems, c’était fabu­leux. Quand vous gran­dissez en regar­dant quel­qu’un et en vous disant ‘Mon Dieu, mon Dieu, elle est telle­ment forte’ et que vous attei­gnez ensuite le même niveau qu’elle, c’est incroyable. Je ne pensais pas que cela pour­rait arriver. Je n’y avais même jamais pensé. Monica était ma joueuse préférée. Elle était la meilleure de toutes pour moi. Je voulais être comme elle, je voulais tout faire comme elle. J’avais même tenté d’imiter son cri, avant de fina­le­ment trouver le mien. Mais Monica m’a toujours inspirée. J’ai toujours aimé Monica ». Au cours de leur carrière respec­tive, les deux joueuses se sont même affron­tées à cinq reprises. Et au jeu des confron­ta­tions, Serena l’a emporté à quatre reprises. Depuis toujours, Serena voue un culte immense à la Yougoslave natu­ra­lisée Américaine. Désormais meilleure que son modèle statis­ti­que­ment parlant, Williams était de toute façon destinée à un telle sort. 

La meilleure de tous les temps ?

De l’avis de tous (ou presque), Serena Williams a toujours eu l’as­pi­ra­tion à devenir l’une des plus grandes, si ce n’est LA plus grande joueuse de l’his­toire du tennis. Sans surprise, Monica Seles est de celles et ceux qui partagent cette idée. Elle l’ex­pli­quait déjà en 2010 dans les colonne du Daily Mail : « Si Serena parvient à garder la forme, elle pourra battre tous les records. Elle est en train de le faire et je pense sincè­re­ment qu’elle y parvient parce qu’elle a le poten­tiel pour devenir la plus grande joueuse de tous les temps. Elle possède tous les attri­buts requis pour être la meilleure et pour le rester. Elle a un très gros service, un beau retour, des mouve­ments fantas­tiques sur le court et elle mêle tout ça à une force incroyable. Et si tout cela ne suffit pas, elle peut compter sur un mental qu’au­cune autre joueuse n’ap­proche. » D’un point de vue du jeu, Serena est peut‐être déjà la meilleure. Aucune autre joueuse n’a semblé avoir une telle main­mise sur son sport par le passé. Mais dans les fait, l’Américaine a encore du chemin à parcourir. Devant elle, Hingis (209 semaines en tant que numéro un), Evert (260), Navratilova (332) et Steffi Graf (377) ont mis la barre très haute. Alors qu’elle aura 33 ans cette année, la route semble encore longue pour Serena. Mais la trajec­toire de sa carrière nous laisse penser que tout peut encore lui arriver.