AccueilWTASteve Simon, patron de la WTA : « Nous devrions savoir d’ici 2…

Steve Simon, patron de la WTA : « Nous devrions savoir d’ici 2 semaines si on pourra jouer en Chine ou pas cette année »

-

Patron de la WTA, Steve Simon s’est confié au quoti­dien The National sur l’incertitude qui règne concer­nant le retour du circuit. « Ce n’est pas une période normale et on doit fonc­tionner dans un monde impar­fait, a expliqué le boss du circuit féminin. Mais on essaie de trouver une certaine équité dans une situa­tion qui n’est pas idéale. »

L’ancien direc­teur d’Indian Wells donne sa vision sur la situa­tion : « Tout est provi­soire actuel­le­ment, mais nous sommes arrivés à un point où nous faisons le maximum et on utilise cette année comme un appren­tis­sage. Comment allons‐nous vivre avec ce virus ? Comment allons‐nous repartir de l’avant ? Et il faut trouver une solu­tion, tout en gardant le même objectif : garder tout le monde en sécu­rité. Il n’y aura proba­ble­ment pas de retour à la normale avant 2022. On doit trouver une source de reve­nues pour nos joueuses et nos tour­nois pour qu’ils survivent. On ne veut pas perdre des spon­sors et des diffuseurs. »

Enfin, il s’est prononcé sur la tournée asia­tique qui constitue un enjeu majeur pour la WTA entre des gros tour­nois comme Wuhan et Pékin ou le Masters de Shenzhen. Problème, le gouver­ne­ment chinois a interdit l’organisation d’événements spor­tifs jusqu’à la fin d’année, une déci­sion qui devrait condamner les tour­nois chinois. « Nous devrions savoir d’ici deux semaines si on pourra jouer en Chine ou pas cette année, a expliqué Steve Simon. On l’espère vrai­ment. Nous avons eu des discus­sions avec les auto­rités chinoises et ils ont évidem­ment une vision plus large que le tennis, nous devons la respecter et nous la respec­tons. Pour l’instant, on ne sait pas et je dirais que c’est du 50–50. »

Instagram
Twitter