AccueilWTASteve Simon, PDG de la WTA : "Les récents événements en Chine...

Steve Simon, PDG de la WTA : « Les récents événements en Chine concernant la joueuse Peng Shuai sont très préoccupants »

-

10 jours après avoir accusé de viol un ancien vice‐premier ministre du parti commu­niste chinois, la joueuse chinoise Shuai Peng, ancienne 14e mondiale, n’a toujours pas donné signe de vie. 

Une situa­tion qui inquiète tout parti­cu­liè­re­ment la WTA et son président, Steve Simon : « Les récents événe­ments en Chine concer­nant une joueuse de la WTA, Peng Shuai, sont très préoc­cu­pants. En tant qu’or­ga­ni­sa­tion dédiée aux femmes, nous restons atta­chés aux prin­cipes sur lesquels nous avons été fondés – égalité, oppor­tu­nité et respect », a écrit Simon dans un commu­niqué publié sur le site de l’association. 

« Peng Shuai, et toutes les femmes, méritent d’être enten­dues, et non censu­rées. Son accu­sa­tion concer­nant la conduite d’un ancien diri­geant chinois, impli­quant une agres­sion sexuelle, doit être traitée avec le plus grand sérieux […] Nous féli­ci­tons Peng Shuai pour le courage et la force remar­quables dont elle a fait preuve en se mani­fes­tant. Partout dans le monde, les femmes trouvent leur voix pour que les injus­tices puissent être corri­gées. Nous atten­dons que cette ques­tion soit traitée correc­te­ment, ce qui signifie que les allé­ga­tions doivent faire l’objet d’une enquête complète, équi­table, trans­pa­rente et sans censure. Notre prio­rité absolue et inébran­lable est la santé et la sécu­rité de nos joueurs. Nous nous expri­mons pour que justice soit faite », a conclu le PDG qui demande donc une enquête alors que la Chine est un des plus gros inves­tis­seurs du circuit prin­cipal féminin. 

Sur les réseaux sociaux et notam­ment sur Twitter, un hashtag #WhereIsPengShuai a été créé pour alerter et tenter de retrouver la lauréate de Roland Garros 2014 en double.

Instagram
Twitter