AccueilWTATsurenko, épuisée par la guerre en Ukraine : "Hier, en plein entraînement,...

Tsurenko, épuisée par la guerre en Ukraine : « Hier, en plein entraînement, sans stress particulier, mon corps s’est mis à trembler, j’étais comme paralysée, incapable de rentrer au vestiaire, incapable de respirer »

-

Mardi, Elina Svitolina, épuisée physi­que­ment et surtout menta­le­ment, annon­çait faire une pause avec le circuit. Une autre joueuse ukrai­nienne, Lesia Tsurenko, a elle presque lancé un appel à l’aide sur les réseaux sociaux où elle se désole de n’avoir « nulle part où aller » après avoir dû fuir Kiev. 

Impactée et très touchée par la guerre en cours dans son pays, la 135e joueuse mondiale vit un cauchemar depuis plusieurs semaines. Elle s’est confiée à L’Equipe :

« Ce stress perma­nent a des consé­quences sur mon corps. Hier (lundi), en plein entraî­ne­ment, sans stress parti­cu­lier, j’ai commencé à faire des crises de panique. Mon corps s’est mis à trem­bler. Pendant vingt minutes, j’étais comme para­lysée. J’étais assise à côté du court, inca­pable de rentrer au vestiaire, inca­pable de respirer. J’ai des maux de tête TOUT LE TEMPS (elle insiste), tous les jours, plus ou moins violents. Pendant les matches, parfois, je me sens vidée, sans énergie », a raconté la joueuse de 32 ans.