AccueilWTAWTA - BeijingBye, bye, les têtes de série

Bye, bye, les têtes de série

-

Les têtes de série dispa­raissent vite à Pékin. Sur les cinq enga­gées ce lundi, quatre ont perdu. Hier, dimanche, c’était Na Li, très attendue sur ses terres, qui subis­sait le même sort.

Un ou deux petits tours et puis s’en vont. Elles s’ap­pellent Na Li, Shuai Peng, Francesca Schiavone, Svetlana Kuznetsova ou Petra kvitova, et possèdent deux points communs : elles sont têtes de série et ont été élimi­nées dès la première ou seconde journée à Pékin. Ce troi­sième volet de la tournée asia­tique fait des ravages du côté des favorites.

Tout a commencé dimanche avec l’éli­mi­na­tion de Na Li. Vainqueur à Roland Garros, les fans chinois atten­daient que leur protégée répète les mêmes exploits que sur la terre battue pari­sienne. Désormais, ils devront attendre l’année prochaine. Na Li, tête de série numéro quatre, est déjà out. Une lourde défaite face la Roumaine Monica Niculescu issue des quali­fi­ca­tions, 6–4, 6–0. Depuis le Majeur pari­sien, Na Li enchaîne les défaites et les contre perfor­mances. La dernière en date : une défaite au premier tour à l’US Open, là aussi contre une Roumaine, Simona Halep. 
Décidément, les fans chinois n’ont pas de chance puisque le scénario s’est répété, ce lundi, avec Shuai Peng, tête de série numéro 12. Elle s’est inclinée face à l’Italienne Flavia Pennetta, en deux manches, 7–6(6), 7–5. 26ème mondiale, l’Italienne n’est jamais facile à battre. Shuai Peng l’aura appris…à ses dépens.

Francesca Schiavone, fina­liste à Roland Garros, rentre aussi à la maison. La faute à qui ? Dominika Cibulkova qui s’im­pose très faci­le­ment en deux manches, 6–2, 6–2, au deuxième tour. La Slovaque, 22ème mondiale, se rapproche de son meii­leur clas­se­ment. Quant à Schiavone, elle perd des points précieux dans la course à la quali­fi­ca­tion pour le Masters de Londres. De bon augure pour Bartoli.
Eliminée au second tour, c’est aussi terminé pour la tête de série numéro 16, Svetlana Kuznetsova, sèche­ment battue par Ana Ivanovic, 6–2, 6–3. Après une victoire par abandon de son adver­saire au premier tour, la Russe faisait réel­le­ment son retour à la compé­ti­tion depuis l’US Open et sa défaite en huitièmes de finale face à Wozniacki. Un manque de rythme dont a profité Ivanovic qui s’ad­juge, là, une belle performance.
Enfin Petra Kvitova, tête de série numéro cinq, est la dernière joueuse victime de la malé­dic­tion de ces deux premiers tours. De nouveau, c’est une grosse surprise car elle a été battue par Sofia Arvidsson, modeste 85ème joueuse mondiale. Certes, une défaite accro­chée, mais une défaite quand même, en trois sets, 7–6(6), 4–6, 6–3, qui fait tâche. Surprenant pour la Tchèque qui venait de faire demi‐finale à Tokyo, la demaine dernière.

Le rendez‐vous chinois met en exergue, une fois de plus, les irré­gu­la­rités chro­niques obser­vées à travers les perfor­mances des meilleures joueuses de la WTA. Pour une nouvelle héca­tombe ce mardi ?

Article précédentLe programme de mardi
Article suivantLe programme de mardi