AccueilWTAWTA - EastbourneBartoli retrouve des couleurs... vertes !

Bartoli retrouve des couleurs… vertes !

-

Après une saison chao­tique sur terre battue, Marion Bartoli retrouve le sourire en même temps que le gazon. Qualifiée pour les demi‐finales d’Eastbourne, où elle est tenante du titre, elle a fourni une nouvelle fois un match très solide face à Lucie Safarova, 6–4 6–2.

« Chaque fois, c’est comme un nouveau départ. » Ce nouveau départ, commencé il y a quelques jours pour son premier match sur gazon de la saison, est plus que béné­fique pour la numéro 1 fran­çaise. Alors que sa saison sur terre s’est avérée plutôt catas­tro­phique avec trois victoires en six tour­nois et une dispa­ri­tion du tableau dès le deuxième tour de Roland Garros, Bartoli a remporté le même nombre de victoires, mais en un seul tournoi. A Eastbourne, elle se qualifie pour les demi‐finales pour la première fois depuis début février, à Doha.

Cette quali­fi­ca­tion, Marion l’a acquise aux dépends de Lucie Safarova. La Tchèque, qui n’a remporté que trois matches en quatre éditions de Wimbledon, se présen­tait en tant qu’ad­ver­saire coriace, mais abor­dable sur herbe. Lors du premier set, c’est ce premier trait qu’elle a montré. Dirigeant bien l’échange avec son joli coup‐droit, elle n’a pas permis à Bartoli d’être agres­sive comme elle le voulait. Cependant, cela n’a pas fait long feu. Malgré un débreak à 4–2, la Française a su réagir et remporter la manche, 6–4.

Sautillant entre chaque point et le visage concentré, le second acte est encore plus solide de la part de Bartoli. Souvent à l’in­té­rieur du court lors des retours de service, elle prend la balle de plus en plus tôt et les angles trouvés sont plus précis. En face, Safarova manque de puis­sance et n’in­quiète plus son adver­saire. Avec 8 aces, la Française s’est rassurée sur son service, un secteur du jeu où elle a connu de réelles diffi­cultés depuis quelques temps. Au tableau d’af­fi­chage, le résultat du dernier set est la nouvelle routine de Bartoli : 6–2. Le même que les quatre premiers sets de son tournoi.

Son tournoi. Parce que la Française est une accou­tumée des bons résul­tats à Eastbourne. Depuis 2007, elle y a toujours atteint le dernier carré. Pour aller en finale, elle va devoir se défaire de Pironkova ou Paszek. Deux joueuses plutôt redou­tables sur gazon. Mais, après le passage du rouge au vert, une des deux risque bien d’être une des nouvelles victimes du nouveau départ de Bartoli.

WTA – Eastbourne > Bartoli en demies
WTA > Le mal de terre de Bartoli

Article précédentPaire, le repos du guerrier ?
Article suivantERV l’a mauvaise