AccueilWTAWTA FinalsAzarenka‐Serena, ques­tion de suprématie

Azarenka‐Serena, question de suprématie

-

LE match. LE duel. LA revanche. On pour­rait pour­suivre la série et y ajouter tous les super­la­tifs possibles que ça ne suffi­rait pas. Ce soir, c’est une rencontre entre deux ogresses qui se tiendra à Istanbul. Certainement l’un des plus attendus de l’année. Nous sommes au premier tour du Masters et déjà, le tirage a voulu qu’elles luttent pour établir une supré­matie. Victoria Azarenka et Serena Williams vont entrer dans l’arène…

Ce choc peut être analysé sous plusieurs angles. Vous avez d’une part la numéro un sur le papier. Vika, qui a passé les trois quarts de l’année sur le trône du tennis féminin. Vika qui, à 23 ans, monte en puis­sance et s’af­firme comme une nouvelle réfé­rence… Mais voilà, il y a le papier, et il y a le coeur. Pour beau­coup, la véri­table numéro un mondiale, c’est Serena Williams. Troisième pour le moment cette année, l’Américaine est toujours aussi impla­cable. Son année 2012 est encore excep­tion­nelle. La plus jeune des soeurs Williams a tout écrasé dans les tour­nois qu’elle a disputé en deuxième partie de saison. Wimbledon ? Si simple… Les JO ? C’est sur le même terrain, c’est donc la même rengaine. L’US Open ? Non mais vous rigolez, elle le prend aussi, quitte tant qu’à faire… Toujours, toujours là Serena.

Alors on se dira qu’au moins entre les deux femmes, ce qui empêche l’Américaine d’être la première, c’est qu’Azarenka la domine. Mais abso­lu­ment pas ! Les deux femmes se sont affron­tées onze fois depuis le début de leur carrière. La Biélorusse n’a lutté qu’une fois. UNE seule fois. En 2009, à Miami (6–3 6–1). A cette époque, Serena était mal. Le reste du temps, la tren­te­naire a toujours battu sa benja­mine. La dernière en date, c’était juste­ment à l’US Open, une victoire 6–2 2–6 7–5 devant son public. Alors que manque‐t‐il à Azarenka ? De l’ex­pé­rience ? De la puis­sance ? Ou simple­ment de croire en ses chances ?

Pour ce match, on se dira que son seul espoir réside dans le dérou­le­ment du Masters. Serena est déjà quali­fiée. Une défaite contre Azarenka ne condam­nera pas ses espoirs. La Biélorusse peut tout miser dessus. A moins que l’Américaine ne souhaite assurer défi­ni­ti­ve­ment sa supé­rio­rité déjà très large sur Vika. 

Azarenka, c’est énorme !
Sharapova et Serena qualifiées

Instagram
Twitter