AccueilWTAWTA FinalsStephens rejoint Svitolina en finale

Stephens rejoint Svitolina en finale

-

Pour sa toute première parti­ci­pa­tion, Sloane Stephens s’est quali­fiée pour la finale du Masters féminin grâce à sa victoire renver­sante sur Karolina Pliskova (0–6, 6–4, 6–1). l’Américaine rejoint Elina Svitolina qui s’est elle aussi quali­fiée pour sa première finale à Singapour après avoir battu Kiki Bertens plus tôt dans la journée (7–5, 6–7(5), 6–4). Un duel de jeune joueuse qui promet d’être inté­res­sant.

Une Sloane aux deux visages

Elle est peut‐être la joueuse la plus talen­tueuse du top 10 mondial tant son niveau moyen est élevé. Mais Sloane Stephens est aussi une joueuse qui a besoin de se motiver pour commencer à « vrai­ment » jouer au tennis. Complètement amorphe lors de la première manche face à une Pliskova qui ne ratait rien ou presque, la gagnante de l’US Open 2017 s’est vu infligée une roue de vélo en 30 minutes. Remobilisée par son coach qui lui demande de conti­nuer à se battre (« Keep fight »), Sloane applique ses conseils à la lettre et montre un nouveau visage. Beaucoup plus en jambe et sentant mieux la balle, elle peut enfin montrer tout son talent et exploiter sa caisse physique hors norme. De son côté, la Tchèque commet de plus en plus de faute et subit constam­ment le coup droit de son adver­saire. Elle finira pas s’in­cliner logi­que­ment face à plus fort qu’elle après une dernière manche « Stephenesque » perdue 6–1 en une demi‐heure (0–6, 6–3, 6–1 en 2h de jeu). Très impres­sion­nante lorsque les jambes tournent et que la tête est en place, celle qui dispute son premier Masters fera figure de favo­rite lors de son duel en finale face à Elina Svitolina. 

Svitolina s’est battue

Qui aurait cru que Elina Svitolina se hisserai en finale des WTA Finals après une fin de saison moyenne marquée deux élimi­na­tions d’en­trée à Wuhan et Pékin et une défaite face à Qiang Wang en quarts de finale de Hong Kong. Probablement pas grand monde si ce n’est ses fans incon­di­tion­nels. Avant d’af­fronter Kiki Bertens en demi‐finale, l’Ukrainienne n’avait pas encore perdu le moindre match en poule (victoire en trois manches sur Petra Kvitova, Karolina Pliskova et Caroline Wozniacki). Très bonne dans la lecture de jeu en fond de court, Elina fait commettre quelques fautes à la Néerlandaise et s’empare assez diffi­ci­le­ment de la première manche. Breaké d’en­trée de deuxième set, la 7ème mondiale effectue son retard au meilleur des moments mais doit fina­le­ment céder au tie‐break et ainsi disputer un troi­sième set. Mais la native d’Odessa est un poil plus solide que son adver­saire et remporte fina­le­ment la partie après avoir repoussé deux balles de debreak à 5–4 pour elle, syno­nymes de fin de match irres­pi­rable (7–5, 6–7(5), 6–4 en 2h40). Une victoire au courage et ô combien impor­tante pour la suite de sa carrière. Elle devra sortir le grand jeu demain (dimanche) en finale face à Sloane Stephens.

Bilan des confron­ta­tions entre Elina Svitolina et Sloane Stephens :

Open d’Australie 2014 : Stephens bat Svitolina 7–5, 6–4 (dur outdoor)
Charleston 2014 : Svitolina bat Stephens 6–4, 6–4 (terre battue)
Montréal 2018 : Stephens bat Svitolina 6–3, 6–3 (dur indoor)

Article précé­dentStephens renverse Pliskova
Article suivantNishikori en finale !
Instagram
Twitter