AccueilWTAWTA - Indian WellsBadosa : "C'est fou d'être ici mais j'ai de la mémoire et...

Badosa : « C’est fou d’être ici mais j’ai de la mémoire et je sais ce que j’ai traversé »

-

Paula Badosa a vécu une carrière mouve­mentée comme nous l’ap­prend aujourd’hui le journal l’Equipe qui lui consacre un papier.

Lauréate de Roland‐Garros en junior en 2015, la pres­sion a été alors très forte sur ses épaules et elle a connu un vrai trou d’air, à tel point, qu’elle a songé à ne plus jouer au tennis.

Qualifiée pour la finale où elle va affronter Azarenka, l’Espagnole essaie donc toujours de prendre du recul sur tout cela : « Quand j’at­teins ce type de perfor­mance, je pense toujours fata­le­ment à toutes les périodes qui ont été diffi­ciles à surmonter. C’est fou d’être ici mais j’ai de la mémoire et je sais ce que j’ai traversé »

Paula évoque donc le sujet à la mode, la santé mentale, et ce qu’un cham­pion de tennis doit être capable d’en­durer pour atteindre certains de ses objec­tifs : « Je pense que le monde change de percep­tion sur ce qu’est la santé mentale. On a de l’empathie quand on avoir quel­qu’un de physi­que­ment blessé. La santé mentale est quelque chose d’in­vi­sible alors que c’est aussi fort et puis­sant que la santé physique. En sport cela peut être dangereux »

Instagram
Twitter