AccueilWTAWTA - Indian WellsOsaka fait chuter Halep !

Osaka fait chuter Halep !

-

Coup de tonnerre à Indian Wells où la numéro 1 mondiale, Simona Halep, s’est sèche­ment inclinée face à la Japonaise Naomi Osaka en demi‐finale, 6–3, 6–0 en 1 heure de jeu. Un peu plus tôt, c’est la jeune russe Daria Kasatkina qui prenait le dessus sur la locale Venus Williams après un match mara­thon de presque trois heures de jeu (4–6, 6–4, 7–5). Une finale inédite entre Naomi Osaka et Daria Kasatkina aura donc lieu dans le désert cali­for­nien.

Qui aurait pu imaginer un tel scénario avant le match entre Naomi Osaka (20 ans) et la numéro 1 mondiale Simona Halep ? Après un début de match rela­ti­ve­ment serré (3–3), la roumaine ne rempor­tera plus aucun jeu, tota­le­ment surclassée par la puis­sance et la fougue de la 44ème mondiale. Après avoir battu Maria Sharapova et Agnieszka Radwanska au premier et deuxième tour, la joueuse d’ori­gine haïtienne avait surpris Karolina Pliskova (5ème) en quarts de finale. Cette fois, elle a tota­le­ment dominé la meilleure joueuse du circuit pour s’of­frir sa première finale sur un Premier Mandatory. Une perfor­mance de haute volée ! En finale, elle affron­tera la russe Daria Kasatkina, née en 1997, comme la japonaise.

La nouvelle géné­ra­tion aux commandes

Quelques heures avant ce coup de tonnerre, un match de géné­ra­tion oppo­sait Daria Kasatkina (20 ans) à la très expé­ri­mentée Venus Williams (37 ans). La Russe a fait une énorme impres­sion depuis son arrivée en Californie. Après avoir éliminé Siniakova et Stephens, vain­queur du dernier US Open, la 19ème mondiale s’est offerte le scalp de Caroline Wozniacki (2ème), gagnante de son premier Grand Chelem il y a quelques semaines à l’Open d’Australie. Mais la talen­tueuse russe ne s’est pas arrêté en si bon chemin en écœu­rant l’al­le­mande Angelique Kerber (10ème), revenue en grande forme sur cette année 2018. Face à Venus Williams (8ème), elle a tenu bon, ne cédant pas sous le poids de la pres­sion ou de l’im­mense expé­rience de l’amé­ri­caine. Cette finale entre deux joueuses de la nouvelle géné­ra­tion s’an­nonce palpi­tante tant elles ont fait preuve de sang froid et pratiqué un tennis de très haut niveau durant ces 10 jours. Rendez‐vous demain (dimanche) soir.