AccueilWTAWTA - MadridSerena, la nouvelle reine bleue de Madrid

Serena, la nouvelle reine bleue de Madrid

-

Serena Williams atomise Victoria Azarenka, 6–1 6–3, en finale du tournoi de Madrid. Alors que la numéro 1 mondiale subit seule­ment sa troi­sième défaite de l’année, l’Américaine confirme qu’elle est à prendre très au sérieux quant à une possible victoire à Roland Garros.

« Si Serena était constante, elle serait la meilleure au monde. » C’est ce qu’af­fir­mait Ricardo Sánchez plus tôt dans le semaine, et force est de constater qu’il avait raison. Constance, concen­tra­tion, patience et, bien sûr, talent : tels sont les ingré­dients qui ont permis à l’Américaine de remporter ce Premier Events de Madrid. Alors que tous les obser­va­teurs s’at­ten­daient à un match serré, cette dernière a prouvé qu’elle pouvait se hisser bien au‐dessus des autres filles. Dans un match à sens unique, Serena a pu s’ap­puyer sur un service de feu : 14 aces, 91% de points gagnés derrière son premier service. Réaliste, avec quatre breaks réalisés sur cinq tenta­tives, elle a réussi à se montrer agres­sive sur quasi­ment toutes les balles, lais­sant à la pauvre Azarenka que très peu de temps de prépa­ra­tion entre chaque échange, en plus handi­capée par un certain déchet.

En effet, malgré la qualité du match de Williams, la Biélorusse est complè­te­ment passé au travers. Doubles fautes (6), points gagnants (6), un ratio de seule­ment 38% de points gagnés derrière sa deuxième balle : les statis­tiques sont pauvres. Incapable de profiter des glis­sades de son adver­saire pour conclure dans le court laissé vide, inca­pable de se procurer plus d’une balle de break, et même inca­pable de casser sa raquette (!), Victoria était dans un jour sans. Malgré tout, elle subit seule­ment sa troi­sième défaite de la saison, après celles contre Bartoli et Sharapova, et garde un bon matelas d’avance en tête du clas­se­ment WTA, avec plus de 1500 points. 

Du côté de l’Américaine, un bond de trois places pour venir se classer sixième se profile pour lundi. Sur la lancée de sa victoire à Charleston, elle s’af­firme de plus en plus comme une préten­dante possible à une victoire Porte d’Auteuil. La nouvelle reine de Madrid, impres­sion­nante durant le tournoi, risque d’en faire voir de toutes les couleurs à ses futures adver­saires. Cette semaine, Wozniacki et Sharapova, en plus d’Azarenka, y sont passées. En atten­dant, elle devient la première joueuse à s’im­poser dans un tournoi d’une telle impor­tance sur terre battue bleue. Avant de s’im­poser sur le rouge ?

Article précédentFerrero attend Monfils
Article suivantFederer roi de Madrid !