AccueilWTAWTA - MiamiStephens, nouvelle reine de Miami

Stephens, nouvelle reine de Miami

-

Devant son public flori­dien, Sloane Stephens a remporté le tournoi de Miami en faisant craquer Jelena Ostapenko en deux manches 7–6(5), 6–1. À 25 ans, l’Américaine s’adjuge son sixième trophée en carrière.

La semaine flori­dienne de Sloane Stephens est la plus belle depuis son sacre à l’US Open où elle a enchaîné des succès sur Garbine Muguruza, Angelique Kerber, Victoria Azarenka et donc Jelena Ostapenko en finale. Une ultime rencontre où l’Américaine a parfai­te­ment négocié l’opposition de style face à la Lettone. Cette dernière a été fidèle à elle‐même en frap­pant toutes les balles. Résultat, malgré ses 25 coups gagnants, elle a commis 48 fautes directes, un déchet quasi‐insurmontable pour une finale.

Stephens rayonne aux États‐Unis

Si l’entame de match a été riche en rebon­dis­se­ments avec quatre breaks consé­cu­tifs, Stephens a toujours calé au moment de conclure : à deux reprises elle a servi pour le gain du premier set (5–4 et 6–5). Poussée au jeu décisif, la lauréate de l’US Open mène 6–2 avant de se faire remonter à 6–5 et de profiter d’une énième erreur de son adver­saire. Libérée, son jeu fait d’anticipation déroule dans la deuxième manche et elle s’impose 7–6(5), 6–1. À 25 ans, Sloane Stephens remporte son sixième titre en six finales. Et surtout, elle reste sur 18 victoires en 21 matchs sur le sol améri­cain depuis son retour à Wimbledon 2017. Mieux, 87% de ses points ont été acquis chez elle, aux États‐Unis. À elle de mieux s’exporter et de confirmer son nouveau statut de Top 10 (neuvième).