AccueilWTAWTA - StanfordBartoli au physique

Bartoli au physique

-

Alors qu’elle s’est quali­fiée pour les demi‐finales du tournoi de Stanford en battant Jelena Jankovic 3–6, 7–6, 6–3, Marion Bartoli a mis l’ac­cent sur son travail physique, syno­nyme pour elle de ses dernières victoires sur la Serbe. « La première fois que l’on s’est joué, elle m’a battu très faci­le­ment (NDLR : En fait, après une première victoire, Marion a perdu trois matchs consé­cu­tifs contre Jankovic entre Roland Garros 2006 et Roland Garros 2007, ne gagnant qu’un seul set). Elle m’avait fait courir énor­mé­ment et elle m’avait tué physi­que­ment. Une fois que j’ai travaillé cet aspect de mon tennis, j’ai pu prendre l’avan­tage », analy­sait la Française, victo­rieuse de leurs trois derniers duels, et mène désor­mais 4–3 dans son tête‐à‐tête avec la Serbe.

De son côté la Serbe recon­nais­sait son manque de condi­tion physique, mais tirait certains ensei­gne­ments de ce match. « Dans la troi­sième set, j’étais fati­guée et je n’avais pas assez d’énergie pour finir le match. J’ai bien plutôt bien joué dans le premier set, mais je dois analyser ce qui a été bon et ce qui je dois améliorer. »

Article précédentSharapova pas alarmiste
Article suivantHaas a su rester zen