AccueilWTAWTA – StanfordSharapova se retire de Stanford

Sharapova se retire de Stanford

-

Maria Sharapova a déclaré forfait ce mercredi pour son deuxième tour au tournoi de Stanford, qui devait l’op­poser à l’Ukrainienne Lesia Tsurenko. Encore une décon­venue pour l’ex‐numéro 1 mondiale, à qui l’année 2017 ne réussit déci­dé­ment pas.

Ce n’est donc pas cette semaine que Maria Sharapova retrou­vera un niveau optimal. Blessée au bras gauche, la Russe a déclaré forfait pour son match de ce mercredi soir qui devait l’op­poser à l’Ukrainienne Lesia Tsurenko, la lais­sant ainsi accéder aux quarts de finale sans jouer. Une énième décon­venue pour la « Tsarine », qui voulait faire son retour au plus haut niveau après sa suspen­sion de quinze mois pour dopage, puis une bles­sure à la jambe, qui l’avait privée de la saison sur gazon. Dans un commu­niqué annon­çant son forfait, elle a expliqué que sa douleur remon­tait à la fin de son match du premier tour, gagné en trois sets (6–1, 3–6, 6–0) face à Jennifer Brady. « A la fin du match lundi soir, j’ai eu mal dans mon avant‐bras gauche. Après le scanner hier, le docteur a recom­mandé de ne pas prendre de risque. Le public de lundi soir était génial et j’au­rais telle­ment aimé conti­nuer à jouer, mais je dois prendre une déci­sion raisonnable. »

L’US Open en danger ?

En réalité, la prin­ci­pale cause d’in­quié­tude, avec ce forfait, concerne l’US Open, dans quelques semaines. La Russe, retombée à la 171ème place mondiale et doit donc passer par les quali­fi­ca­tions. Mais, blessée au bras, va‐t‐elle en être capable ? La réponse sera sûre­ment donnée bientôt, après quelques jours de repos et de réflexion. Mais la Russe risque d’ar­river au Grand Chelem améri­cain sans aucun repère. Et avec des problèmes physiques, les quali­fi­ca­tions repré­sentent un véri­table danger. À moins que l’or­ga­ni­sa­tion décide de lui offrir une wild‐card…

Instagram
Twitter