Accueil WTA WTA - Toronto Garcia proche du burn out ?

Garcia proche du burn out ?

-

Après un Roland-Garros que l’on peut qualifier de « catastrophique », Caroline Garcia avait bien réagi en s’imposant à Nottingham. Juste avant de partir à Wimbledon, elle s’était présentée devant la presse lyonnaise avec un large sourire et une belle ambition pour le tournoi londonien. Souriante et détendue, elle avait exprimé son désir de continuer sur cette lancée. Sa présence était liée à la création de « son » tournoi WTA en 2020 dans la capitale de Gaules. On pensait donc que tout allait bien d’autant que son jeu sur gazon pouvait faire des merveilles. Hélas, cette impression était fausse et Caroline chuta lourdement au 1er tour face à la Chinoise Zhang (32ème). La théorie de l’accident fut donc mise en avant, et après un petit break, elle se présentait à Lausanne sur terre-battue où elle ne parvenait pas au 2ème tour à dominer Pera, 64ème. Suivait le nouveau tournoi de Jurmala, toujours sur l’ocre, en Lettonie, où elle chutait là aussi au 2ème tour face sa compatriote Chloé Paquet (147ème). Hier, incapable d’exprimer son jeu, elle a donc été battu par Ostapenko, certes une cliente, mais aujourd’hui 82ème. Si on peut donc déjà critiqué un programme plutôt ultra dense, on peut aussi craindre une forme de « burn out » bien symbolisé par le dialogue hallucinant avec son père-coach lors d’un changement de côté sur les courts de Toronto.

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook