Accueil WTA WTA - Wuhan Garcia couronnée !

Garcia couronnée !

-

Quelle performance ! Menée notamment 7-6, 5-4 en finale à Wuhan, Caroline Garcia a relancé par deux fois alors que son adversaire, Ashleigh Barty, servait pour le titre. Terriblement efficace dos au mur, la Tricolore a mobilisé une force mentale qui lui avait fait défaut pour revenir et soulever le quatrième et plus beau titre de sa carrière, le premier cette saison (6-7(3), 7-6(4), 6-2 en 2h46 de jeu). Il vient couronner un parcours brillant au cours duquel elle a dominé Angélique Kerber,
Dominika Cibulkova ou encore Ekaterina Makarova.

Une Garcia à réaction…

Un enjeu énorme, une rencontre pleine de rebondissements ainsi qu’une épreuve mentale rare. Voici comment pourrait se résumer la finale du tournoi de Wuhan entre Ashleigh Barty et Caroline Garcia. Dans la première manche, la Tricolore sert deux fois pour remporter le set avant de céder au terme d’un tie-break catastrophique. Auteure de grosses fautes en coup droit, de quelques doubles fautes et très friable mentalement en fin de premier acte, Caroline Garcia n’a rien lâché. Elle a néanmoins subi les assauts répétés de l’Australienne, qui profitait notamment de la difficulté adverse dans les déplacements vers l’avant, pour se retrouver deux fois en position de conclure. En vain, la 37e joueuse mondiale cédant par deux fois sa mise en jeu (à 5-4 et à 6-5). Le deuxième set, ponctué d’un total de huit breaks, allait donc se jouer au jeu décisif, parfaitement négocié par une Française dans la « zone ». La manche décisive n’a ensuite été qu’une formalité gérée de main de maître par la 20e joueuse mondiale.

Le couronnement d’une saison pleine de régularité…

Parfois en difficulté sur sa mise en jeu, Caroline Garcia s’est accrochée et a toujours répondu présente en retour (63 % des points remportés sur la deuxième balle adverse) pour conclure de belle manière sa semaine. Elle est venue chercher en Chine la seule chose qui lui manquait cette saison, un titre, un grand titre. En effet, la native de Saint-Germain-en-Laye avait disputé sept quarts de finale cette année sans jamais accéder à la finale. Preuve de l’importance du titre glané, elle succède à Petra Kvitova et Venus Williams et rejoindra lundi la quinzième place mondiale, meilleur classement de sa carrière.

Retrouvez gratuitement et en intégralité le numéro 59, le dernier numéro de notre magazine GrandChelem… Bonne lecture !

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook