AccueilActuSimon comme Forget ?

Simon comme Forget ?

-

Le Masters 1000 d’Indian Wells n’est pas reconnu pour faire briller les Français. Gille Simon ne part pas avec les faveurs des pronos­tics. Les Bleus ne s’y sont jamais imposés d’ailleurs. Guy Forget, fina­liste en 1991, et Yannick Noah, fina­liste en 1989, repré­sentent les meilleures perfor­mances fran­çaises sur la terre cali­for­nienne à ce jour. Et depuis Guy Forget, aucun joueur de l’hexa­gone n’a atteint les demi‐finales du tournoi. Certains ont bien réussi à se hisser jusqu’en quarts, entre temps, comme Escudé, Gasquet par exemple, mais c’est tout. Les quarts, comme une barrière infraan­chis­sable à Indian Wells. A Gilles Simon de la surpasser face à Isner. Et ainsi repré­senter le tennis trico­lore dans le dernier carré. Plus de 20 ans après.

Le livre « Grand Chelem, mon amour » est dispo­nible. Retrouvez les 40 matches de légendes de la décennie 2001–2011. Un livre de la rédac­tion de GrandChelem/Welovetennis.

Simon qualifié !

Simon : « Il n’y a pas grand chose à se reprocher »

Article précé­dentLes résul­tats de mercredi
Article suivantLe programme de jeudi
Instagram
Twitter