AccueilOpen d'AustralieFaut-il maintenir l'Open d'Australie ?

Faut‐il maintenir l’Open d’Australie ?

-

Malgré une qualité de l’air jugée « dange­reuse », les orga­ni­sa­teurs de l’Open d’Australie ont décidé de lancer les rencontres des quali­fi­ca­tions. Un abandon, celui de la Serbe Dalila Jakupovic, a suscité de nombreuses réac­tions et inquiètent pour la suite de la compé­ti­tion. Dans un entre­tien pour le journal L’Equipe, Noah Rubin s’interroge pour la santé des joueurs et joueuses dans le futur tout en remet­tant en pers­pec­tive par rapport à la situa­tion drama­tique que vit le pays : « Je comprends la pres­sion qu’ils ont sur les épaules, mais l’Open d’Australie ne vaut pas la vie de quelqu’un. » Loin de Melbourne et conscient qu’il ne peut pas juger, Lucas Pouille invite les joueurs et joueuses à prendre leurs respon­sa­bi­lités en renon­çant à aller sur le court.

Autrement dit, une ques­tion se pose : faut‐il main­tenir l’Open d’Australie ?