ATP - Cincinnati
Federer - Djokovic, les retrouvailles



Novak Djokovic et Roger Federer s’affrontent pour la 46e fois de leur carrière, la première depuis la demi-finale de l’Open d’Australie 2016. Le Serbe peut devenir le premier joueur à remporter tous les Masters 1000 et le Suisse veut décrocher son 99e trophée en carrière. Présentation d’un blockbuster.

Le programme de dimanche

Le choc tant attendu aura bien lieu. Roger Federer et Novak Djokovic ne s’étaient plus affrontés depuis 31 mois et le succès du Serbe en demi-finale de l’Open d’Australie 2016. Ce duel est un véritable blockbuster sur le circuit puisqu’il s’agira de la 46e confrontation entre les deux joueurs, soit la deuxième rivalité la plus disputée dans l’ère Open derrière Djokovic - Nadal avec 52 matchs.

Djokovic vise un « golden Masters 1000 » en carrière



L’enjeu est de taille. Pour sa sixième finale dans l’Ohio, Novak Djokovic entend bien mettre fin à la malédiction qui le frappe. Sur ses cinq précédents échecs, il n’a jamais remporté le titre et n’a pas inscrit un seul set. "C’est ma sixième finale ici, alors je vais essayer d’y remporter le titre. Cette fois, j’espère mettre la main sur le trophée, a confié Djokovic en conférence de presse. Je vais donner le meilleur de moi-même. L’histoire est en jeu, j’en suis conscient, alors cela me motive encore plus."

Il ne croit pas si bien dire. En cas de victoire finale, Novak Djokovic deviendra le premier joueur à avoir remporté tous les Masters 1000. Pour envisager un tel exploit, il devra hausser son niveau de jeu par rapport à une demi-finale où il a été pragmatique mais pas flamboyant face à Marin Cilic. La récupération sera aussi au centre de l’attention car il vient d’enchaîner quatre succès de rang en trois manches. Aura-t-il récupéré ?



Federer veut se rapprocher de la barre des 100



Après ses deux succès vendredi, Roger Federer a mis du temps à se mettre en route face à David Goffin avant de retrouver le rythme. Toujours impressionnant au service (aucun break concédé cette semaine), le Suisse a profité de l’abandon du Belge (blessé à l’épaule) pour rejoindre la finale. "Forcément, je suis content d’économiser un peu d’énergie puisqu’il y a une grande finale qui m’attend contre Novak" a lâché l’actuel numéro 2 mondial en conférence de presse. Il s’agira de sa 150e finale en carrière, la huitième à Cincinnati. Et dans l’Ohio, il y est comme chez lui avec sept titres soit le record de l’épreuve.

Si l’histoire peut être écrite par Novak Djokovic, elle peut également l’être pour Roger Federer. Après avoir raté le coche à Halle, le Bâlois espère décrocher un 99e titre en carrière et se rapprocher de la barre symbolique des 100 trophées. Le maestro peut s’appuyer sur une règle : tous les trois ans, il bat le Djoker en finale de Cincinnati comme ce fut le cas en 2009, 2012 et 2015.