AccueilATPATP – FinalsFederer : « Je ne suis pas obsédé par le 100ème titre »

Federer : « Je ne suis pas obsédé par le 100ème titre »

-

A 24 heures d’ef­fec­tuer son entrée en lice sur les ATP Finals face à Kei Nishikori, Roger Federer est revenu sur l’op­por­tu­nité de gagner une septième fois le Masters et par consé­quent de remporter un 100ème titre ATP. Le Suisse fait égale­ment le bilan de sa saison tout en se proje­tant sur son prochain adver­saire japo­nais. Extraits (certains propos sont relayés par L’Équipe).

Sur le fait de pouvoir remporter un 100ème titre en carrière …
« Je ne pense pas que cela soit si impor­tant de savoir où je rempor­terai le 100ème titre, ce qui est impor­tant c’est que ça arrive un jour. Pour être honnête, je ne suis pas obsédé par le 100ème titre, il s’agit plus de gagner le Masters en lui‐même que de gagner ce 100ème trophée. De toute façon, j’ai toujours adoré jouer ici. Je me souviens de ma première parti­ci­pa­tion en 2002 à Shanghai. C’était un grand moment de ma carrière de faire partie des huit meilleurs joueurs du monde. Il y a un public incroyable dans cette magni­fique O2 Arena de Londres. »

Sur Kei Nishikori, son adver­saire de demain (lire dimanche) …
« Quand je l’ai affronté à Paris il ya quelques jours, je savais qu’il se battait pour une quali­fi­ca­tion pour le Masters. A ce moment‐là, on ne savait pas encore pour Rafa (Nadal) et Juan Martin (Del Potro), mais je me disais qu’il y avait une chance qu’il soit à Londres, qu’il soit dans mon groupe et même que ce soit mon premier match, en parti­cu­lier dû à l’ab­sence de Rafa, et c’est exac­te­ment ce qui s’est passé. C’est pour ça qu’à Paris j’ai vrai­ment tout fait pour le battre une fois de plus et accu­muler de la confiance avant de le jouer à nouveau ici à Londres. J’adore son style de jeu, il a l’un des meilleurs revers du circuit. A Shanghai, on avait disputé un grand match. A Paris, il a moins bien joué, il était peut‐être un peu fatigué après une longue saison. Je suis très content pour lui qu’il soit ici (à Londres) après une période diffi­cile, en parti­cu­lier en début de saison quand il était blessé. »

Sur le bilan de sa saison 2018 …
« Si on m’avait dit l’année dernière que je ferais cette saison, j’au­rais évidem­ment signé. Si on m’avait dit ça l’année de ma bles­sure, j’au­rais signé aussi, et si on m’avait dit ça il y a quatre ou cinq ans, j’au­rais encore signé ! Je suis très content d’avoir gagné un Grand Chelem, d’avoir aussi bien joué pendant la saison. Peut‐être que Wimbledon et l’US Open ne se sont pas passés comme je l’es­pé­rais, mais ce sont les deux seules décep­tions de la saison. J’ai très bien joué à l’Open d’Australie, j’ai encore gagné à Bâle, la Laver Cup, la Hopman Cup. J’ai vrai­ment réussi une saison solide. Je suis satis­fait jusqu’à présent. Il reste main­te­nant un dernier tournoi, en espé­rant ne pas partir en vacances sur trois défaites (sourire). »

Instagram
Twitter