AccueilCoupe DavisMahut : "Pour ces barrages, les joueurs ne sont pas rémunérés par...

Mahut : « Pour ces barrages, les joueurs ne sont pas rémunérés par Kosmos, dans notre cas c’est la Fédération qui a rajouté une ligne budgétaire »

-

Il fut un temps où jouer en équipe de France de Coupe Davis pouvait aussi être syno­nyme de « jackpot » puisque l’in­té­gra­lité des recettes liées au match à domi­cile sur deux ans était répartie entre le staff et les joueurs ayant parti­cipé aux rencontres. 

Sur certaines « campagnes », on peut faci­le­ment imaginer le montant touché par nos cham­pions notam­ment si l’on remplit un stade comme celui de Pierre Mauroy.

Avec la réforme de la Coupe Davis par Kosmos, tout ce système a volé en éclats même si Gérard Piqué a mis la main au porte­feuille pour établir un niveau de prize money cohé­rent sauf pour les barrages où les joueurs ne sont pas payés par les organisateurs.

Une situa­tion dénoncée par Nicolas Mahut dans les colonnes de l’Equipe ce dimanche : « J’entends dire que la France ne fait pas vendre. Mais mon coup de gueule, il est sur Kosmos. Soit tu gères tout de A à Z, et tu le fais bien, en essayant de promou­voir une compé­ti­tion que tu as détruite pour en recons­truire une autre, soit tu délègues » a commenté l’Angevin.

Difficile de lui donner tort, même si le cas trico­lore est parti­cu­lier puisque la Fédération Française a tenu à payer les Bleus : « Les joueurs ne sont pas rému­nérés. Dans notre cas c’est la Fédération qui a rajouté une ligne budgé­taire pour nous payer » ce qui ne doit pas être le cas dans beau­coup de nations lors de ce tour « qualificatif »