AccueilATPATP - Monte CarloNadal, décidément trop fort

Nadal, décidément trop fort

-

Rafael Nadal domine un très bon Gilles Simon en deux manches, 6–3 6–4 et 1h50 en demi‐finales à Monte Carlo. Décidément au‐dessus de l’im­mense majo­rité des joueurs sur terre battue, le numéro 2 mondial se qualifie pour sa 8e finale d’af­filée en Principauté. Il essaiera d’y remporter un 8e titre demain, face à Novak Djokovic.

Rafael Nadal a déci­dé­ment quelque chose en plus. Une force mentale, une maîtrise tactique, une déter­mi­na­tion qui le séparent de la plupart des autres joueurs. Face à un Gilles Simon très inspiré aujourd’hui, le number one de la terre l’a une nouvelle fois prouvé en gagnant les points les plus impor­tants. C’est simple, sur les 7 balles de break qu’il à eu à sauver, Rafa s’en est toujours sorti. Alors qu’il aurait pu être embarqué dans un match beau­coup plus compliqué vu le nombre d’op­por­tu­nités de son adver­saire, le numéro 2 mondial a su serrer la vis aux moments clés, pour fina­le­ment s’im­poser en deux sets.

Et pour­tant, Gilles Simon n’a pas grand chose à se repro­cher ! Particulièrement combattif et inspiré, le Niçois a livré un très beau match ce samedi. Très tenace à l’échange et en défense, il a égale­ment su lâcher quelques coups d’at­taques magni­fiques. Mais malheu­reu­se­ment, cela n’a pas suffi. Pourquoi ? « Parce que contre ces mecs‐là, quand tu as des occa­sions, il faut les convertir » répond l’in­té­ressé. « Sinon, ça ne passe pas. »

Demain, c’est donc Rafael Nadal qui ira défier Novak Djokovic pour le titre. C’était la finale rêvée, nous y aurons donc droit. Vivement !

De votre envoyée spéciale à Monte Carlo