AccueilATPATP - Rolex Paris MastersDjokovic en demies presque sans forcer

Djokovic en demies presque sans forcer

-

Malgré quelques curieux trous d’airs qui peuvent néan­moins s’ex­pli­quer par un manque de compé­ti­tion ces dernières semaines, Novak Djokovic s’est qualifié pour les demi‐finales de Paris‐Bercy où il affron­tera le nouveau maître polo­nais Hubert Hurkacz. 

C’est une partie assez bizarre à laquelle nous avons assisté ce vendredi entre le numéro 1 mondial, Novak Djokovic, et l’Américain, Taylor Fritz, en grande forme ces derniers temps. Si certains atten­daient une espèce de revanche de l’Open d’Australie où Nole s’était imposé en cinq manches alors qu’il semblait victime d’une déchi­rure abdo­mi­nale, il n’en a rien été. 

Supérieur dans tous les compar­ti­ments du jeu, le Serbe n’a que très peu souf­fert face au 26e joueur mondial, encore trop tendre aussi bien tech­ni­que­ment que menta­le­ment pour ce genre d’ad­ver­saire. Finalement, l’ad­ver­saire de Novak était comme souvent lui‐même. A plusieurs reprises, alors qu’il avait le break en poche, il a été victime d’un certain relâ­che­ment et d’une légère baisse de concentration. 

Plus de peur que de mal pour l’homme aux 20 titres du Grand Chelem qui rejoint assez aisé­ment le dernier carré à Paris après avoir béné­ficié d’un jour off en raison du forfait de Gaël Monfils en quarts de finale. Une victoire finale, 6–4, 6–3, après seule­ment 1h15 de jeu, et une place de numéro un mondial en fin de saison (pour la septième fois, un record) quasi­ment acquise. 

Instagram
Twitter