AccueilInterviewsPaire : "Federer, quelqu'un de parfait"

Paire : « Federer, quelqu’un de parfait »

-

Un entre­tien à retrouver dans GrandChelem 33, le dernier numéro spécial chaussures.

Autre sujet abordé par Benoît Paire, dans son entre­tien pour GrandChelem/Welovetennis (à retrouver ici) : Roger Federer, à qui il voue une admi­ra­tion particulière… 

« Pour moi, Roger, c’est quel­qu’un de parfait. Alors, bien sûr, si jamais il veut jouer l’après‐midi et que son adver­saire préfère le soir… le match se jouera l’après‐midi (sourire). Mais c’est un homme qui est très, très sympa­thique, très agréable, toujours souriant, qui dit toujours bonjour. Franchement, je le respecte énor­mé­ment. En plus, main­te­nant, c’est quel­qu’un que je connais un peu plus humai­ne­ment. Et non plus comme le gamin fan de son idole. Je joue avec lui, on s’entraîne parfois ensemble. En‐dehors du terrain, il est top. 

[…]

Il cassait aussi toutes ses raquettes. On a quelques points communs, mais bon… Je l’écoute. On discute, notam­ment, du compor­te­ment. L’année dernière, à Roland, on a eu une belle discus­sion à ce sujet‐là. Il m’a raconté qu’il était, lui aussi, très nerveux, plus jeune. Et qu’il avait eu un déclic qui l’avait trans­formé. A partir de ce moment‐là, il a franchi toutes les étapes et il est devenu numéro un ! Bien sûr, je ne suis pas Federer, je ne me fais pas de films là‐dessus, je sais très bien que je ne serai jamais numéro un mondial. Mais, voilà, pour moi, c’est un exemple à suivre, c’est un mec que j’écoute, que je respecte. L’entendre raconter son histoire, parler de son compor­te­ment, de ses pétages de plombs… Quand je le vois aujourd’hui, honnê­te­ment, je me dis que ce n’est pas possible, quoi ! (Rires) C’est qu’il a énor­mé­ment travaillé là‐dessus et que ça a payé. Pourquoi ça ne le ferait pas avec moi ? »