Accueil Open d’Australie Quand Li s’éveilla.…

Quand Li s’éveilla.…

-

Cela devait forcé­ment arriver, une Chinoise s’est quali­fiée pour la première fois de l’his­toire du tennis en finale d’un tournoi du Grand Chelem. Cet exploit est à mettre au crédit Na Li qui a sorti la numéro 1 mondiale, la Danoise Caroline Wozniacki en trois manches (3–6, 7–5, 6–3) après avoir sauvé une balle de match. Samedi, la terre risque de trem­bler si jamais Li remporte le titre. 

« Quand la Chine s’éveillera le monde trem­blera », Napoléon 1er était déci­dé­ment un vrai visionnaire…Dans le tennis, voila que l’on est en plein dedans avec cette quali­fi­ca­tion de Na Li pour sa première finale dans un tournoi du Grand Chelem. Cette perfor­mance est à mettre en paral­lèle avec la médaille d’or olym­pique obtenue 2004 aux JO d’Athènes avec la paire Li Ting et Sun Tiantian puis du titre à l’Open d’Australie obtenu en 2006 Zi Yan et Jie Zheng.

« Au départ j’étais un peu nerveuse, je me préci­pi­tais trop, et puis au fil de la rencontre, j’ai retrouvé mes sensa­tions, je suis parvenue à être plus calme mais aussi précise, cela a fait fina­le­ment la diffé­rence » expli­quait à la sortie du court Na Li. Et le score du match confirme bien cette analyse. Percutante et opiniâtre, Na Li, aujourd’hui 11e mondiale, est donc parvenue à sortir du tableau la numéro 1 mondiale qui risque d’en­tendre encore ses oreilles siffler après cet nouvel échec en tournoi du Grand Chelelem.

« En Chine, cela a du faire Waouh » commen­tait encore Li, mais du bout des lèvres, il est certain que l’au­dience tv de samedi risque de battre des records pour le plus grand plaisir de tous les amou­reux de la petite balle jaune. Le programme féminin mis en place en vue des JO de Pékin paye et ce même si Na Li est en effet âgée de 28 ans. Son petit exploit risque d’en­trainer des voca­tions et à l’échelle de la Chine, on vous laisse imaginer la « chose ».

Instagram
Twitter