AccueilErrani, c'est du sérieux !
Array

Errani, c’est du sérieux !

-

Sara Errani s’est quali­fiée pour les quarts de finale de Roland Garros pour la première fois de sa carrière. Elle a éliminé, en huitièmes, une Sveltana Kuznestova bien trop incons­tante, 6–0 7–5. L’Italienne aura l’oc­ca­sion de pour­suivre son excellent tournoi face à Angelique Kerber (n°10).

Décidément, Sara Errani aime les Grands Chelem cette saison. Après un quart en Australie, l’Italienne réci­dive à Paris, au béné­fice de sa belle victoire face à Sveltana Kuznetsova, vain­queur en 2009. Celle qui avait fait vivre un calvaire à Agnieszka Radwanska, 3ème mondiale, au tour précé­dent, n’a cette fois pas trouvé les clés. Lors du premier set, elle n’a même rien trouvé du tout. Mise sous pres­sion par une bonne défense adverse, Kuznetsova, bien que volon­taire, ne réussit pas à faire plier Errani. Pire que ça, elle concède un 6–0 cinglant, en 30 minutes. Breakée d’en­trée et menée 2–0 dans le deuxième set, la Russe parvient enfin à prendre un jeu à son adver­saire. Mieux que ça, elle retrouve enfin de la préci­sion dans ses frappes et se passe devant, 5–3. On pense alors que Kuznetsova prend défi­ni­ti­ve­ment l’as­cen­dant sur son homo­logue. Il n’en a rien été.

Au contraire, la Russe se tend et ne conclue pas un set qui, pour­tant, semblait lui tendre les bras. Touchée psycho­lo­gi­que­ment et n’y arri­vant tout simple­ment pas, elle encaisse quatre jeux de suite, jusqu’à la victoire finale d’Errani, 6–0 7–5. Comme un symbole, c’est sur une dernière faute directe que Kuznet’ est défaite. En effet, elle en a commis un trop grand nombre (38 pour 26 points gagnants) pour espérer inquiéter l’Italienne plus que ce qu’elle a fait. Une Italienne qui, de son côté, a réalisé un match de haute volée et qui a su resté concen­trée sur chaque point impor­tant (6 balles de break conver­ties sur 9). Après un tel match, elle peut légi­ti­me­ment prétendre à une place en demie, même si son prochain adverse sera coriace, avec Angelique Kerber. Mais Errani, qui a déjà remporté trois tour­nois sur terre battue cette saison, est en pleine forme et ne semble pas prête de laisser passer une telle opportunité.