Accueil Actu La Fédération Internationale de Tennis (ITF) honore Martina Navratilova, Rafael Nadal et...

La Fédération Internationale de Tennis (ITF) honore Martina Navratilova, Rafael Nadal et Jelena Jankovic

-

Au cours de cette deuxième semaine des Internationaux de France à Roland-Garros, la Fédération Internationale de Tennis (ITF) tiendra son traditionnel dîner des champions ce soir, mardi 2 juin 2009, au Pavillon d’Armenonville, dans le Bois de Boulogne à Paris.

En plus d’honorer et de récompenser les champions du monde 2008, l’ITF décernera son prix le plus prestigieux, le Prix Philippe-Chatrier, à une légende du tennis, Martina Navratilova.
Andrew Castle, ancien membre de l’équipe anglaise de Coupe Davis, désormais présentateur de télévision, sera aux côtés du Président de l’ITF, Francesco Ricci Bitti, pour remettre aux champions du monde 2008 les trophées créés par le sculpteur internationalement reconnu, Laurence Broderick.

Les joueurs honorés cette année seront : les champions de simple Rafael Nadal (ESP) et Jelena Jankovic (SRB) ; les champions de double Daniel Nestor (CAN) et Nenad Zimonjic (SRB), ainsi que Cara Black (ZIM) et Liezel Huber (USA) ; les champions juniors Tsung-Hua Yang (TPE) et Noppawan Lertcheewakarn (THA) ; et enfin les champions de tennis en fauteuil, Shingo Kunieda (JPN) et Esther Vergeer (NED) ; cette dernière recevant le trophée pour la neuvième année, un record.

Martina Navratilova, dont la passion pour le tennis lui a permis de mener une fabuleuse carrière, longue de trente-trois ans, a ouvert les portes pour les générations futures de son sport, avant de prendre sa retraite sportive en 2006 à l’âge de quarante-neuf ans.
Après son exil aux Etats-Unis à l’âge de dix-huit ans, la joueuse née à Prague en Tchécoslovaquie a apporté au tennis féminin une nouvelle dimension athlétique, pour en faire la meilleure joueuse de son sport. Sa rivalité avec Chris Evert, à partir du milieu des années soixante-dix et jusqu’à la fin des années quatre-vingt, est restée légendaire et a largement contribué au rayonnement du tennis féminin.

Durant sa carrière, Navratilova a remporté 167 titres en simple, 177 en double dames et 10 titres en double mixte, ce qui constitue un record depuis le début de l’ère Open, aussi bien en simple qu’en double.
Parmi ces titres, 59 furent acquis en Grand Chelem : 18 en simple, 31 en double et 10 en mixte. Elle a gagné la Fed Cup pour la Tchécoslovaquie et les Etats-Unis, demeurant invaincue en simple dans cette compétition. Enfin, elle a occupé le rang de numéro 1 mondial durant un total de 332 semaines.

Martina Navratilova a réalisé ses plus grandes performances à Wimbledon, où elle a gagné 9 titres en simple. En 2003, elle égalait le record jusque-là détenu par Billie Jean King avec un total de… 20 titres remportés à Wimbledon, après son succès dans le double mixte aux côtés de Leander Paes.

Plus tôt au cours de la même année, elle remportait également le double mixte à l’Open d’Australie, toujours avec Paes, et devenait à cette occasion la troisième joueuse de l’histoire à avoir remporté les titres de simple, double et mixte des quatre épreuves du Grand Chelem. Sa dernière victoire dans un tournoi majeur fut à l’US Open en 2006, où elle remporta le double mixte avec Bob Bryan. Elle devenait ainsi la lauréate la plus âgée dans un tournoi du Grand Chelem.

L’empreinte laissée par Martina Navratilova sur le tennis est indélébile. Elle apparaît aujourd’hui comme l’une des plus grandes ambassadrices de ce sport.
Connue dans le monde entier, et pas seulement sur les courts, Martina Navratilova a aujourd’hui une aura qui rejaillit sur toutes les œuvres de charité qu’elle soutient.

En direct de Roland Garros

Instagram
Twitter