Accueil ATP ATP - Open 13 Simon : "Toutes les surfaces sont devenues tellement lentes"

Simon : « Toutes les surfaces sont devenues tellement lentes »

-

Interrogé sur le fait que la surface était lente à Rotterdam, comme à l’Open 13, Gilles Simon a confirmé cette situation même s’il a aussi avoué qu’il n’allait pas s’en plaindre : « C’est évident que même en indoor maintenant, cela s’est considérablement ralenti. Avant quand je jouais à l’Open 13, j’étais sur ma ligne de fond de court, il fallait frapper la balle tôt. Aujourd’hui, je peux rester deux mètres derrière et je ne serai pas souvent débordé, je peux poser ma tactique, et surtout j’ai du temps. Pour résumer la situation de l’indoor, j’ai un constat simple, Gaël a gagné Montpellier et Rotterdam en attaquant très très rarement, cela résume parfaitement la situation d’ujourd’hu, mais je vais pas m’en plaindre »

De votre envoyé spécial à Marseille

Instagram
Twitter