AccueilATPSteve Johnson : « Je deve­nais fou. Mon rythme cardiaque semblait aller à…

Steve Johnson : « Je devenais fou. Mon rythme cardiaque semblait aller à 200 miles par heure »

-

Dans un bel article consacré à Steve Johnson sur Ubietennis, on apprend que le joueur améri­cain est victime de crise de panique et cela visi­ble­ment depuis que son père est décédé en 2017. Depuis, il essaye tant bien que mal de vivre avec et de pouvoir conti­nuer sa carrière de joueur profes­sionnel . C’est en janvier 2018 que la première crise a eu lieu : « Je deve­nais fou. Mon rythme cardiaque semblait aller à 200 miles par heure ».

Conscient qu’il devait se faire suivre, il a d’abord dans un premier temps décidé d’éviter les rapports sociaux : « Je voulais seule­ment être dans des endroits où je pour­rais me sentir à l’aise. J’ai vécu dans la peur du moment où la prochaine attaque de panique vien­drait, au lieu d’es­sayer de comprendre le problème et de le résoudre »

Depuis qu’il a été suivi, cela va beau­coup mieux : « La chose la plus impor­tante était de changer cette conver­sa­tion qui réson­nait dans ma tête, en me concen­trant sur la chance que j’avais d’avoir un père qui se souciait de moi, que j’ai­mais, avec qui j’avais une grande rela­tion avec – toutes les choses posi­tives que je négli­geais parce que je m’in­té­res­sais davan­tage à la raison pour laquelle tout cela m’ar­ri­vait. Une grande partie de ma tran­si­tion vers la guérison a consisté à faire passer ces pensées et leur trai­te­ment du négatif au positif »

Instagram
Twitter