AccueilCoupe DavisForget n'aurait pas dû parler "d'enfer"

Forget n’aurait pas dû parler « d’enfer »

-

Lors de son passage à l’Open Sud de France, Guy Forget avait qualifié « d’enfer » ce qui atten­dait les Bleus à Belgrade. Dans L’Equipe du jour, le capi­taine déclare que l’am­bas­sade de France s’en est mêlé.

« Enfer » est un mot que je n’au­rais pas dû utiliser. L’ambassade de France est inter­venue comme quoi, il fallait que je fasse atten­tion à mes propos. Tout ça alors que le Président de la Fédération serbe l’a dit : « On va leur faire vivre l’enfer à Belgrade ! »