AccueilInsoliteGasquet : "Onze ans, nous sommes presque des professionnels. Quand j’entends dire...

Gasquet : « Onze ans, nous sommes presque des professionnels. Quand j’entends dire que les joueurs peuvent commencer leur carrière plus tard, je m’interroge »

-

Ce samedi Richard Gasquet fête ses 36 ans, raison de plus pour vous offrir un petit extrait de son livre : A revers et contre tout, qui marche bien et dont nous vous avons fait déjà une belle promotion. 

Cet extrait est lié à ce que Richie croit pour parvenir fina­le­ment à essayer d’éclore au plus haut‐niveau et peut‐être un jour parvenir à avoir un succes­seur à Yannick Noah 

« Etre un cham­pion relève de l’irrationnel. Les petits supplé­ments d’âme, si complexes à mettre en place – mais qui font toute la diffé­rence – s’imbriquent dans un cock­tail diffi­cile à doser. La volonté indi­vi­duelle poussée à son extrême, la force d’un projet puis­sant porté par un entou­rage solide, des dons parti­cu­liers, le « talent » si vous préférez, doivent se rassem­bler pour tracer un chemin vers le sommet. Rafael Nadal, par exemple, a disposé de son oncle et c’est tout. Il n’a pas eu besoin d’aide exté­rieure, ni de millions d’euros pour y arriver. Alexander Zverev, ou encore Stefanos Tsitsipas, eux aussi, ont prin­ci­pa­le­ment compté sur leur cellule fami­liale. Les Russes comme Daniil Medvedev, Andrey Rublev ou Karen Khachanov se sont tous construits, l’écart de leur syst.me national, leur parcours indi­vi­duel les a amenés en France ou en Espagne. En fait, il n’y a pas de temps à perdre. Une carrière commence très tôt. Même si cela peut être dur à entendre, il faut en prendre conscience : onze ans, nous sommes presque des profes­sion­nels. Quand j’entends dire que les joueurs peuvent commencer leur carrière plus tard, je m’interroge »