AccueilLe blog de la rédac'Federer, des béquilles mais encore le sourire et l'envie...

Federer, des béquilles mais encore le sourire et l’envie…

-

Même s’il n’était ni sur le court, ni sur le banc, Roger était bien présent ce week‐end à Boston pour défendre sa « Laver Cup ». 

Dès son arrivée dans les tribunes cela a été un vrai délire, et quand les fans l’ont décou­vert avec des béquilles, ils n’ont pas cessé de le soutenir.

De toute façon, Roger a bien expliqué qu’il s’ap­prê­tait à faire un long chemin et qu’il fallait surtout prendre son temps : « Cette déci­sion n’a pas été facile à prendre, car j’avais déjà subi deux chirur­gies du genou l’année passée » a expliqué le Maestro qui garde le moral.

Il a aussi profité de cette prise de parole pour évoquer ce Wimbledon 2021 : « J’étais vrai­ment mécon­tent de la façon dont les choses se sont passées à Wimbledon. J’étais loin d’être là où je voulais être pour jouer au plus haut niveau. Mais j’ai fait de mon mieux et à la fin, à un moment donné, trop c’est trop »

Instagram
Twitter