AccueilLe blog de la rédac'L'ATP, la WTA, l'ITF n'aiment pas qu'on s'occupe de leurs affaires

L’ATP, la WTA, l’ITF n’aiment pas qu’on s’occupe de leurs affaires

-

Visiblement les bonnes inten­tions ne sont pas inter­pré­tées de la même façon suivant le camp où on se trouve. Une société fran­çaise « Atton and Price » a lancé derniè­re­ment l’idée d’aider les joueurs dits de « second rang » du tennis mondial en leur propo­sant de devenir leur repré­sen­tant afin de porter un discours cohé­rent et effi­cace auprès des instances du tennis mondial. 

Cette société a donc contacté un certain nombre de joueurs et joueuses pour expli­quer leur démarche qui vise à créer un groupe soli­daire afin de lever des fonds pour leur venir en aide. L’objectif annoncé est de 20 millions de dollars. Cette démarche a eu un bon écho et visi­ble­ment un certain nombre de signa­tures ont été récoltées. 

Cela n’a pas été vrai­ment apprécié par l’ATP, la WTA et l’ITF. Dans un mail commun assez cinglant, les instances ont contacté l’en­semble des joueurs du circuit pour les mettre en garde sur ce type d’ac­tion en expli­quant qu’ils allaient être contactés par plusieurs sociétés de ce type pendant cette période mais que l’ATP, la WTA, et l’ITF travaillent déjà ardem­ment sur des solu­tions pour leur venir en aide.