Accueil Open d’Australie Barty : « Le huis clos ? Cela ne change rien pour moi »

Barty : « Le huis clos ? Cela ne change rien pour moi »

-

Une fois de plus, la cham­pionne locale Ashleigh Barty n’a pas fait de détail à Melbourne Park pour rejoindre les 8èmes de finale de l’Open d’Australie. Opposée à la Russe Ekaterina Alexandrova (n°32), la numé­ro 1 mon­diale a com­plè­te­ment domi­né les débats pour s’im­po­ser en deux sets : 6–2, 6–4. Un tarif sem­blable à ses deux pre­miers tours, alors qu’elle pou­vait béné­fi­cier du sou­tien d’un public acquis à sa cause. Interrogée au sujet de ce nou­veau huis clos (pré­vue au moins jus­qu’à mer­cre­di), l’Australienne a livré un point de vue assez surprenant.

« Cela ne change rien pour moi. Le huis clos était quelque chose que je n’a­vais jamais vécu aupa­ra­vant. C’était nou­veau. C’est presque comme si j’a­vais dû me ména­ger le temps de m’y habi­tuer et de m’y adap­ter. D’un point de vue ten­nis­tique et de la façon dont je me pré­pare avant les points, com­ment je pense à la manière dont je veux struc­tu­rer le match, cela ne change pas du tout. Donc je pense que le prin­ci­pal est de res­ter concen­trée sur mes tâches, de res­ter fidèle autant que pos­sible à mes habi­tudes et de faire les bons choix. Evidemment, c’est un peu dif­fé­rent avec la foule, mais c’é­tait quelque chose de nou­veau ce soir et une nou­velle expé­rience. »

Instagram
Twitter