AccueilOpen d'AustralieShapovalov ne digère pas : "Nadal bénéficie d'un traitement de faveur, c'est...

Shapovalov ne digère pas : « Nadal bénéficie d’un traitement de faveur, c’est injuste qu’il s’en sorte à chaque fois ! »

-

Ces décla­ra­tions vont faire énor­mé­ment de bruit car Denis Shapovalov ose s’at­ta­quer à une légende.

Déjà en colère contre l’ar­bitre, Carlos Bernardes, qu’il a traité de « corrompu » après avoir été trop clément à son goût avec Rafael Nadal, Shapo’ a persisté et signé en confé­rence de presse. Après sa défaite en cinq sets, le Canadien a allumé le compor­te­ment de l’Espagnol à qui il a reproché d’avoir constam­ment casser le rythme du match. Avec impunité. 

« C’est injuste qu’il s’en sorte à chaque fois. Je suis prêt à jouer depuis une minute et demie, et il me dit qu’il ne va pas lui donner d’aver­tis­se­ment. Pour moi, c’est une grosse blague. Et puis après le quatrième set, je veux dire, le gars a été évalué médi­ca­le­ment, et après l’éva­lua­tion, il prend une pause toilettes. (…) Il doit y avoir des limites, des règles établies. C’est telle­ment frus­trant en tant que joueur. Vous savez, vous avez l’im­pres­sion que vous ne jouez pas seule­ment contre le joueur, vous jouez contre les arbitres, vous jouez contre telle­ment plus. C’est très diffi­cile et très frus­trant pour un athlète d’être confronté à tout cela », a lâché le 14e mondial, qui ne s’est pas limité à cette réponse. La pause toilettes de Nadal après son temps mort médical a été la goute d’eau de trop pour Shapovalov. « Oui, il béné­ficie d’un trai­te­ment de faveur, à 100%. 100% (il répète) »

Denis Shapovalov n’avait appa­rem­ment pas eu le temps de se calmer avant de se retrouver face à la presse.