Accueil ATP ATP – Finals Le Masters a‑t‐il un pro­blème avec les vain­queurs en Grand Chelem ?

Le Masters a‑t‐il un problème avec les vainqueurs en Grand Chelem ?

-

Les années se suivent et elles se res­semblent lors du Masters. Depuis Andy Murray vain­queur en 2016, le pal­ma­rès se rem­plit de cham­pions qui n’ont pas gagné de titres dans les tour­nois du Grand Chelem. C’est Dimitrov qui a démar­ré cette série à la sur­prise géné­rale, sui­vi de Zverev, de Tsitsipas et donc de Medvedev. Bien sur les choses peuvent encore bou­ger car ce qua­tuor a les moyens de sou­le­ver un tro­phée majeur. C’est d’ailleurs tout ce qu’on peut leur sou­hai­ter tant leur talent res­pec­tif est évident. 

Pour l’ins­tant, trois vain­queurs du Masters n’ont jamais rem­por­té un titre dans les tour­nois du Grand Chelem. Il s’a­git de l’Espagnol Alex Corretja (1998), de l’Argentin David Nalbandian (2005), et du Russe Nikolay Davydenko (2009).

Instagram
Twitter