AccueilATPATP - MadridFeliciano Lopez, directeur du tournoi, met la pression à Djokovic : "C'est...

Feliciano Lopez, directeur du tournoi, met la pression à Djokovic : « C’est à lui de décider des mesures qu’il doit prendre pour continuer à jouer »

-

Battu dès le premier tour de l’Open d’Australie par le local John Millman (1–6, 3–6, 6–4, 5–7) pour sa 79e parti­ci­pa­tion de suite à un tournoi du Grand Chelem, Feliciano Lopez, direc­teur du Masters 1000 de Madrid, a natu­rel­le­ment été inter­rogé sur la possible venue de Novak Djokovic en mai prochain. 

Et après avoir déclaré qu’il regret­tait le cinéma austra­lien des ces derniers jours, l’Espagnol s’est montré plutôt ferme concer­nant le numéro 1 mondial et son statut vaccinal. 

« Au début, l’idée était que personne ne pouvait entrer sans un vaccin. Après, j’ai entendu d’énormes bêtises. Les gens ne disent pas la vérité. La désin­for­ma­tion et la volonté de salir les choses par certaines personnes travaillant dans les médias n’ont pas été correctes. Cela ne coûte rien de se faire vacciner, honnê­te­ment, et dans de nombreux tour­nois, nous en aurons besoin. Aux États‐Unis, il sera obli­ga­toire et égale­ment dans certains pays euro­péens. De ce côté‐là, il n’était pas néces­saire d’en rajouter, et le fait qu’une seule personne ne soit pas vaccinée ne faci­lite pas les choses, ni le fait qu’il s’agisse du numéro un mondial », a déclaré ‘Feli’ avant d’in­citer Nole à se faire vacciner pour pouvoir jouer et notam­ment sur son tournoi. « Bien sûr que je compte sur lui pour la Mutua Madrid Open, bien sûr. Moi et tous les autres. C’est à lui de décider des mesures qu’il doit prendre pour conti­nuer à jouer. Mais nous et tous les tour­nois seront ravis de l’ac­cueillir, nous ne pensons pas autrement. »