AccueilATPATP – ShanghaiDjokovic, empe­reur de Chine

Djokovic, empereur de Chine

-

Novak Djokovic a remporté la finale du Shanghai Rolex Masters, en battant Juan Martin Del Potro 6–1 3–6 7–6 (3). Au terme d’un match accroché, le Serbe conserve son titre en Chine, pays où il est invaincu depuis deux ans.

On s’at­ten­dait à une rencontre serrée, à l’image de leurs affron­te­ments précé­dents à Indian Wells et Wimbledon. Le public massé dans les travées du Central n’a pas été déçu. Novak Djokovic et Juan Martin Del Potro se sont livrés une lutte sans merci, se rendant coup pour coup. C’est le Serbe qui en sort vain­queur, malgré quelques frayeurs dans le second set. Après une première manche ronde­ment menée, où il a notam­ment enre­gistré un 5–0, Djokovic s’est relâché et a laissé revenir un Del Potro remonté. L’Argentin se rebelle et fait trem­bler Nole, à l’image de ses multiples pertes d’équi­libre en début de manche. Il s’ap­puie sur son service et sur un coup droit dévas­ta­teur pour pilonner le Serbe, bien moins proli­fique qu’en début de partie. Le troi­sième set, décisif, est à l’image de la rencontre. Les débats sont serrés et la tension est palpable. Les deux gladia­teurs exhortent la foule, Nole se plai­gnant d’ailleurs des suppor­ters argen­tins. Il règne sur le Central une ambiance incroyable. Mais, malheu­reu­se­ment pour Del Potro, c’est ce genre de situa­tion qui plaît à Novak Djokovic. Le Serbe, avec un mental à toute épreuve, résiste et conclu le set au tie‐break, sept points à trois. Au terme d’un combat acharné et magni­fique, Djokovic fait fina­le­ment tomber la tour de Tandil.

Djokovic s’y sent comme chez lui

L’Empire du Milieu est déci­dé­ment une des terres préfé­rées de Novak Djokovic. La victoire d’au­jourd’hui est la 20ème consé­cu­tive de Djokovic en Chine. Il y a remporté cette année les tour­nois de Pékin et Shanghai, de même qu’en 2012. Le Serbe y pratique un tennis perfor­mant, sur un revê­te­ment qui convient parfai­te­ment à son style de jeu. Même si elle est diffi­cile à supporter physi­que­ment, la surface rapide lui confère un avan­tage certain. Djokovic, indé­bou­lon­nable défen­seur et jamais dépassé dans l’échange, tire profit du terrain pour mettre ses adver­saires à terre. Match après match, victoire après victoire, Novak Djokovic continue d’ins­crire son nom en Chine et plus globa­le­ment en Asie. Le Serbe est désor­mais tourné vers le Masters de Paris Bercy, dernier Masters 1000 de l’année, et les ATP Finals de Londres.

La raquette de Novak Djokovic, ici !

Instagram
Twitter