Accueil ATP ATP – Shanghai Djokovic, empe­reur de Chine

Djokovic, empereur de Chine

-

Novak Djokovic a rem­por­té la finale du Shanghai Rolex Masters, en bat­tant Juan Martin Del Potro 6–1 3–6 7–6 (3). Au terme d’un match accro­ché, le Serbe conserve son titre en Chine, pays où il est invain­cu depuis deux ans.

On s’at­ten­dait à une ren­contre ser­rée, à l’i­mage de leurs affron­te­ments pré­cé­dents à Indian Wells et Wimbledon. Le public mas­sé dans les tra­vées du Central n’a pas été déçu. Novak Djokovic et Juan Martin Del Potro se sont livrés une lutte sans mer­ci, se ren­dant coup pour coup. C’est le Serbe qui en sort vain­queur, mal­gré quelques frayeurs dans le second set. Après une pre­mière manche ron­de­ment menée, où il a notam­ment enre­gis­tré un 5–0, Djokovic s’est relâ­ché et a lais­sé reve­nir un Del Potro remon­té. L’Argentin se rebelle et fait trem­bler Nole, à l’i­mage de ses mul­tiples pertes d’é­qui­libre en début de manche. Il s’ap­puie sur son ser­vice et sur un coup droit dévas­ta­teur pour pilon­ner le Serbe, bien moins pro­li­fique qu’en début de par­tie. Le troi­sième set, déci­sif, est à l’i­mage de la ren­contre. Les débats sont ser­rés et la ten­sion est pal­pable. Les deux gla­dia­teurs exhortent la foule, Nole se plai­gnant d’ailleurs des sup­por­ters argen­tins. Il règne sur le Central une ambiance incroyable. Mais, mal­heu­reu­se­ment pour Del Potro, c’est ce genre de situa­tion qui plaît à Novak Djokovic. Le Serbe, avec un men­tal à toute épreuve, résiste et conclu le set au tie‐break, sept points à trois. Au terme d’un com­bat achar­né et magni­fique, Djokovic fait fina­le­ment tom­ber la tour de Tandil.

Djokovic s’y sent comme chez lui

L’Empire du Milieu est déci­dé­ment une des terres pré­fé­rées de Novak Djokovic. La vic­toire d’au­jourd’­hui est la 20ème consé­cu­tive de Djokovic en Chine. Il y a rem­por­té cette année les tour­nois de Pékin et Shanghai, de même qu’en 2012. Le Serbe y pra­tique un ten­nis per­for­mant, sur un revê­te­ment qui convient par­fai­te­ment à son style de jeu. Même si elle est dif­fi­cile à sup­por­ter phy­si­que­ment, la sur­face rapide lui confère un avan­tage cer­tain. Djokovic, indé­bou­lon­nable défen­seur et jamais dépas­sé dans l’é­change, tire pro­fit du ter­rain pour mettre ses adver­saires à terre. Match après match, vic­toire après vic­toire, Novak Djokovic conti­nue d’ins­crire son nom en Chine et plus glo­ba­le­ment en Asie. Le Serbe est désor­mais tour­né vers le Masters de Paris Bercy, der­nier Masters 1000 de l’an­née, et les ATP Finals de Londres.

La raquette de Novak Djokovic, ici !

Instagram
Twitter