AccueilATPMarcel Ruffo : « Djokovic, c’est l’en­fant espiègle »

Marcel Ruffo : « Djokovic, c’est l’enfant espiègle »

-

Dans notre numéro 9 de GrandChelem devenu WeLoveTennis Magazine, nous avions consacré un dossier sur l’idée que la vie nous propose soit d’être du style de Roger Federer soit de celui de Rafael Nadal. Pour comprendre aussi l’in­fluence de ces deux cham­pions auprès des enfants, nous avions inter­viewé Marcel Ruffo, pédo­psy­chiatre reconnu. A l’époque, on est en septembre 2008, il avait déjà perçu tout le poten­tiel d’un certain Novak Djokovic.

La ques­tion
En voyant plus loin que le duel Nadal/ Federer. Il y a un ou des joueurs qui peuvent « draguer » les enfants ?
« Je trouve Djokovic très inté­res­sant. Il est capable de mots d’esprit, de sourires. C’est vrai­ment l’enfant espiègle. On a l’impression qu’il est encore dans « Un jour, je devien­drai grand » alors qu’il l’est déjà. Si on continue, Andy Roddick a beau­coup de charisme pour les enfants. Roddick c’est l’Américain qui peut gagner à tout moment. Le symbole de la puis­sance améri­caine. Un joueur comme Marcos Baghdatis plait aussi aux jeunes. Marcos c’est Ulysse. Celui qui vient d’une île loin­taine et qui débarque. Le marin d’Ulysse qui fait du tennis. »

Instagram
Twitter