AccueilATPSimon : "Niveau mental, Djokovic est celui qui bosse le plus. Federer,...

Simon : « Niveau mental, Djokovic est celui qui bosse le plus. Federer, lui, donne l’impression que tout roule »

-

Nous conti­nuons notre série au sujet du livre qui est sorti ce mercredi : Ce sport qui rend fou. 

Vers la fin du livre, Gilles Simon aborde le sujet du mental. Il estime qu’en France cette matière n’est pas assez travaillée dans la forma­tion des cham­pions. Il avoue aussi qu’une fois appris les fonda­men­taux de ce travail, il a pu sur le circuit recon­naître ceux qui avaient vrai­ment travailler le sujet : « Le visage est ainsi un excellent indi­ca­teur. Quand j’ai commencé à travailler spéci­fi­que­ment l’as­pect mental, j’ai compris immé­dia­te­ment qui le bossait et qui ne le bossait pas. Novak il bosse, et c’est un de ceux qui ne s’en cachent pas. C’est flagrant chez lui, rien que dans sa posi­tion avant chaque point, notam­ment au retour, quand il est bien planté sur ses deux pieds, on le voit faire son truc avec ses yeux, là tu vois qu’il fait une espèce d’hyp­nose, il se met dans un certain état »

Une fois le cas Djokovic réglé, Simon aborde celui de Federer qui visi­ble­ment ne suit pas les mêmes règles : « Federer on ne voit pas, c’est celui qui est le plus dur à lire. Lui, il te donne l’im­pres­sion que tout roule, tout le temps, ça accré­dite l’idée que c’est inné pour lui, qu’il n’a peur de rien. Il donne vrai­ment l’im­pres­sion de valider ça, à savoir : « Je viens, j’ai mes inten­tions de jeu, je n’ai pas d’émo­tions, j’y vais, j’y vais tout le temps même dans les moments impor­tants, et j’ai gagné vingt titres du Grand Chelem comme ça »

Instagram
Twitter