AccueilLe blog de la rédac'Le sport, et donc le tennis auront-ils droit aux spectateurs comme le...

Le sport, et donc le tennis auront‐ils droit aux spectateurs comme le Puy du Fou ?

-

C’est une ancienne ministre des sports, Marie‐Georges Buffet qui pose la ques­tion logique de savoir comment Le Puy du Fou pour­rait accueillir des spec­ta­teurs pour leur fresque histo­rique, spec­ta­teurs qui seront dans des tribunes, alors même que cela n’est auto­risé pour les compé­ti­tions sportives. 

Il y a là, un point qui nous échappe. D’autant plus que le Puy du Fou veut ouvrir très prochainement. 

« Il faut qu’il y ait des suppor­ters. Je ne pense pas que ce soit une belle image, ces stades vides dans les autres pays euro­péens » a expliqué Marie‐Gerogres Buffet en parlant du foot­ball sur les antennes de Radio France Hérault. 

« On peut recher­cher, d’ici la rentrée, les moyens d’ouvrir nos stades dans le respect des mesures sani­taires. Si on dit aux gens de prendre les trans­ports en commun pour aller travailler, on peut sans doute leur permettre d’aller au stade pour prendre du plaisir. Si le Puy du Fou est capable de gérer ses tribunes, peut‐on imaginer que le sport le soit aussi ? Je pense que oui. A moins que l’on consi­dère que les spec­ta­teurs du Puy du Fou soient des gens intel­li­gents et respon­sables et que les suppor­ters dans un stade de foot soient imbé­ciles et ne savent pas être respon­sables par rapport à la collec­ti­vité ».

Voila qui est dit et qui pour­rait peut‐être faire évoluer la situa­tion d’au­tant que la pandémie marque le pas. D’ailleurs dans le tennis, dès la mi‐juillet aux Etats‐Unis dans le cadre du WTT des spec­ta­teurs seront présents dans les tribunes (NDRL : Maximum 500 dans une central de 3000) pour encou­rager leurs équipes.