Accueil Open d’Australie Halep : « Je ne suis pas stres­sée parce que je sais que…

Halep : « Je ne suis pas stressée parce que je sais que le Covid est sous contrôle en Australie »

-

Avec mois de 1000 décès dans tout le pays depuis le début de la pan­dé­mie de Covid‐19, l’Australie est un des pays ayant le mieux géré cette crise sani­taire. Les auto­ri­tés ont certes employé des mesures dras­tiques mais il faut bien recon­naître que leur ges­tion s’est avé­rée pré­cieuse avec en point d’orgue l’or­ga­ni­sa­tion de l’Open d’Australie devant une jauge d’au mois 50% de spec­ta­teurs. Une situa­tion impos­sible à envi­sa­ger en Europe ou en Amérique actuellement. 

Interrogée sur la bulle que met en place les orga­ni­sa­teurs lors de ce pre­mier Grand Chelem de l’an­née, la numé­ro 2 mon­diale Simona Halep s’est dite ras­su­rée : « Je sais que ce sera dif­fi­cile men­ta­le­ment, mais j’ai le sen­ti­ment que mes expé­riences dans les bulles en 2020 m’ai­de­ront à savoir un peu plus à quoi m’at­tendre. Je ne suis pas vrai­ment stres­sée car je sais que le Covid est sous contrôle en Australie et qu’une fois hors de la qua­ran­taine, nous serons libres », a décla­ré la Roumaine qui devrait exé­cu­ter sa qua­ran­taine dans la ville d’Adélaïde et non à Melbourne d’a­près les der­nières infor­ma­tions.

Instagram
Twitter