AccueilOpen d'AustraliePlus de mousse dans votre cappuccino ? - Frais comme...

Plus de mousse dans votre cappuccino ? – Frais comme…

-

Allez, allez, allez ! On se lève, on ouvre les yeux, on se frotte les paupières… Et on file sur Welovetennis, sa tasse de café à la main, pour consulter les résul­tats de la nuit… Voici, comme chaque matin, votre petit résumé de la nuit australienne…

Le cappuccino‐décla


Maria Sharapova, mara­tho­nienne heureuse face à Karin Knapp 6–3 4–6 10–8 en 3h28’ : « On ne peut pas nier que les condi­tions étaient extrê­me­ment diffi­ciles. Personne ne connaît les limites. Ni les joueurs, ni les entraî­neurs. J’ai demandé l’autre jour ce qu’il fallait pour que le toit soit fermé et on m’a répondu « on ne maîtrise pas ça ». Je suis vrai­ment heureuse d’avoir su remporter ce match. J’ai travaillé si dur ces derniers mois et je voulais cette victoire. Quand tu convertis une balle de match tout va bien, j’aime ces moments, c’est ce pour­quoi je joue au tennis. »

Kei Nishikori, facile vain­queur de Dusan Lajovic 6–1 6–1 7–6(3) : « Je joue très bien en ce moment. J’ai été très agressif dans les deux premiers sets, avec un gros coup droit et un super service. Mais il a commencé à revenir. Il a joué un peu mieux que je ne le pensais plus tôt. Mais je suis très heureux d’avoir fini le tie‐break en beauté. Je suis très confiant et mon corps se porte bien. J’ai joué mon premier tour en cinq sets, mais j’ai bien récu­péré pour être en forme aujourd’hui. Tout va très bien. »

Le cappuccino‐vidéo

Proclamé comme l’un des plus grands joueurs de l’Histoire, Roger Federer connaît le poids des fans mieux que quiconque. il explique ici en quoi le soutien des suppor­ters aide un joueur à se surpasser dans les moments déci­sifs de sa carrière. Réveillez‐vous vite et ouvrez‐grand vos écou­tilles, le maître s’exprime.

Le cappuccino‐résultats

Nicolas Mahut et Miichaël Llodra ont réussi leur entrée en lice en double. Sous la chaleur de Melbourne, les Français ont dominé la paire argentino‐espagnole Andujar/Mayer en deux sets 6–3 7–5. Au prochain tour, les Français affron­te­ront le double germano‐autrichien formé par Stadler et Oswald. Ca devrait passer. Côté Frenchies toujours, Jo‐Wilfried Tsonga n’a pas traîné pour se hisser au troi­sième tour en domi­nant faci­le­ment Thomaz Bellucci 7–6(6) 6–4 6–4. Troisième victoire consé­cu­tives face au Brésilien et Marin Cilic ou Gilles Simon au prochain tour.

Kei Nishikori n’a lui non plus pas tremblé. Il s’est défait du Serbe Dusan Lajovic en trois manches 6–1 6–1 7–6(3) et le vain­queur du match entre Andreas Seppi et Donald Young, actuel­le­ment inter­rompu à deux sets partout. C’est la troi­sième année consé­cu­tive que le Japonais passe les deux premiers tours du tournoi australien. 

Du côté des dames, Maria Sharapova s’est fait peur mais passe en 3h27 face à l’Italienne Karin Knapp 3–6 6–4 10–8. Elle affron­tera la dernière fran­çaise encore en lice, Alizé Cornet, quali­fiée aux dépends de Camila Giorgi 6–3 4–6 6–4. L’ancienne numéro un mondiale Caroline Wozniacki est passée par tous les états avant de s’im­poser. D’abord brillante dans le premier set face à l’Américaine McHale, la Danoise a ensuite connu une grosse baisse de régime avant de reprendre son rythme du début de match 6–0 1–6 6–2. Simona Halep et Carla Suarez Navarro seront égale­ment du troi­sième tour, elles qui ont respec­ti­ve­ment dominé Varvara Lepchenko 4–6 6–0 6–1 et Galina Voskoboeva 7–6(2) 3–6 8–6.

Le cappuccino‐tweet

« Pendant que tout brûle autour de nous, Pat Rafter et moi trou­vons un peu de crème solaire haute protec­tion. Protégez‐vous ! »

« J’ai survécu à un autre match sous plus de 40°C :). Place aux étire­ments »