AccueilRoland GarrosBerrettini : « J’essaye de me rappeler les cris de Novak Djokovic car…

Berrettini : « J’essaye de me rappeler les cris de Novak Djokovic car cela veut dire qu’il se sentait vraiment en danger, c’est une source de fierté »

-

Matteo Berrettini sera un vrai outsider sur ce tournoi de Wimbledon grâce notam­ment à son enchaî­ne­ment première balle‐coup droit est revenu. 

Pour le Il Messagero sur ce qu’il s’est passé à Roland‐Garros et son fameux quart de finale inter­rompu pour le couvre feu alors que deux jours plus tard ce ne fut pas le cas pour le match Nadal‐Djokovic.

Une situa­tion que Matteo a moyen­ne­ment apprécié, c’est le cas de la dire : « Quand ils m’ont arrêté avec Djokovic pour laisser sortir les spec­ta­teurs à 23h, j’étais surtout désolé, parce qu’il y avait une superbe ambiance, cela me pous­sait pour conti­nuer la bataille. Ensuite, tout était diffé­rent. Et je me suis dit, pitié ce n’est plus le même match. Du coup, quand j’ai vu que les gens, malgré le couvre‐feu qui était toujours en vigueur ont pu rester jusqu’au bout du duel entre Nadal et Djokovic je peux vous dire que j’étais vrai­ment en colère. Ce chan­ge­ment de trai­te­ment était complè­te­ment insensé. Mais Maintenant, je n’y pense plus. J’essaye juste de me rappeler les cris de Novak Djokovic à la fin du match car cela veut dire qu’il se sentait vrai­ment en danger, c’est une source de fierté »

Instagram
Twitter