AccueilRoland GarrosNadal, l'humilité comme arme fatale, Djokovic doit avoir mal à la tête

Nadal, l’humilité comme arme fatale, Djokovic doit avoir mal à la tête

-

Novak Djokovic a beau être le numéro 1 mondial depuis des lustres, il a oublié une règle indis­pen­sable à ce niveau, celle qui consiste à respecter le jeu, à ne pas faire des impasses, pire, à se mettre tout seul dans des situa­tions délicates.

Après un départ catas­tro­phique conjugué à un vrai récital de Rafa, le Serbe était vite mené 6–2, 3–0 et on pensait alors que la messe était presque dite. Mais Nole parve­nait à revenir en alignant 6 jeux contre un seul pour son adver­saire (6–4). Même si Rafa accu­sait le coup, comme à son habi­tude, il jouait toujours chaque point comme si c’était le dernier.

Et cela allait payé dans la 3ème manche où il faisait cava­lier seul (6–2) mais aussi dans la 4ème manche où après avoir été breaké tôt et dominé il restait malgré tout toujours en embus­cade, bien aidé par un Nole qui caviar­dait joyeu­se­ment les jeux de retour.

Et ce qui devait arriver, arriva, à 5 à 4, après avoir écarté deux balles de set avec la manière, l’Espagnol refai­sait son retard bien aidé aussi par un public acquis à sa pause. La tension deve­nait alors insou­te­nable surtout pour le Serbe qui sentait le souffle de Rafa sur sa nuque.

Au final, cette 4ème manche se jouait donc au tie‐break. Un tie‐break où la vitesse de l’Espagnol visi­ble­ment plus frais faisait la diffé­rence dans une ambiance indes­crip­tible (6–2, 4–6, 6–2, 7‐ 6(4)).

C’est une victoire méritée, celle de l’hu­mi­lité, une valeur essen­tielle, inscrite dans l’ADN de l’Espagnol.

La ques­tion est main­te­nant de savoir comme celui qui s’est imposé 13 fois à Roland‐Garros va retrouver des forces pour dominer Alexandre Zverev très impres­sion­nant face à Alcaraz.

Ce duel fini au coeur de la nuit gardera forcé­ment une belle place dans le panthéon du tennis même si il y a eu quelques temps faibles de chaque côté mais c’est assez logique vu le niveau déployé sur certaines séquences.