AccueilWTABoris Becker en croi­sade contre les gémis­se­ments féminins

Boris Becker en croisade contre les gémissements féminins

-

Neuf ans après avoir pris sa retraite spor­tive, Boris Becker a fait une sortie remar­quée dans le maga­zine « GQ ». L’Allemand affirme notam­ment qu’il faudrait bannir les gémis­se­ments fémi­nins des courts de tennis, et voit en Roger Federer le meilleur tennisman de tous les temps. Extraits.

L’ancien tennisman Allemand Boris Becker consi­dère que les gémis­se­ments fémi­nins devraient être inter­dits sur les courts de tennis. Ces « cris » seraient « exces­si­ve­ment sexy et inadé­quats » selon l’an­cien numéro 1 mondial. « Quand on regarde jouer Maria Sharapova ou Serena Williams on ne comprend pas… Il y a quelque chose de sexuel. On se demande si elles ont un problème aux cordes vocales ou si elles sont folles. Ca ne peut pas conti­nuer comme ça » a lancé le triple cham­pion de Wimbledon dans la revue « Gentlemen’s Quarterly ».

L’ Allemand s’est ensuite inter­essé au cas Roger Federer. Malgré la défaite du Suisse à Roland‐Garros, l’an­cien cham­pion pense qu’il est en passe de devenir le plus grand tennisman de tous les temps « si il remporte Wimbledon, et ce, malgré toute la pres­sion qui pèse sur ses épaules ». Avant d’ajouter : « Cette année Federer joue contre les livres d’his­toire, contre toutes les légendes, il se bat même contre lui même. »

Instagram
Twitter