AccueilWTASchiavone : « Il est clair qu’on ne peut pas demander à une…

Schiavone : « Il est clair qu’on ne peut pas demander à une femme de servir à 220 km/h »

-

Lors d’un entre­tien à L’Espresso, Francesca Schiavone est montée au créneau pour défendre le circuit féminin. La joueuse italienne consi­dère que des efforts doivent encore mis en place pour que l’écart se réduise encore entre les deux circuits : « Aujourd’hui, l’écart de rému­né­ra­tion entre hommes et femmes est énorme. Plus nous trou­ve­rons d’argent, plus les possi­bi­lités que les joueurs gran­dissent et peuvent investir leur argent dans une équipe de travail, un coach ou un physio­thé­ra­peute seront impor­tantes. L’unité fait la force. Il est clair qu’on ne peut pas demander à une femme de faire 220 km/h mais nous avons d’autres qualités. Je pense que l’on peut trouver une façon de combiner le meilleur des deux circuits. Les femmes ont beau­coup d’at­trac­tion à la télé­vi­sion et aussi sur le Web. Selon moi, le jeu des femmes est aussi plus attractif à regarder. De plus, les spon­sors sont attirés par le monde des femmes depuis quelques années, c’est une certi­tude. Nous véhi­cu­lons des valeurs plus dans l’ère du temps, plus modernes » a expliqué celle qui a gagné Roland‐Garros en 2011.

Instagram
Twitter