AccueilATPATP - BâleFederer : "C'est normal qu'on parle de mon âge"

Federer : « C’est normal qu’on parle de mon âge »

-

Avant son entrée en lice dans son tournoi de Bâle, Roger Federer a accordé un long entre­tien à Basler Zeitung où il fait le point sur diffé­rents sujets, notam­ment les ques­tions liées à son âge ou ses derniers objec­tifs. Morceaux choisis.

Sur les ques­tions liées à son âge…

« Je réponds à ces ques­tions depuis 2009, ce n’est pas un problème pour moi. La plupart des joueurs se sont arrêtés à 32 ou 33 ans, c’est donc normal qu’on parle de mon âge. J’ai adapté ma program­ma­tion en consé­quence, en jouant moins de tour­nois. Cela donne l’impression que je suis plus fatigué qu’avant. Or, je dois simple­ment écouter mon corps. »

Sur les derniers records qu’il peut viser…

« Je crois que vous ne pouvez pas rêver à de telles choses comme gagner 24 titres du Grand Chelem par exemple. Je pense que 21 serait très spécial ou remporter 100 titres le serait égale­ment. C’est un nombre assez magique. Il est impor­tant que je continue à m’amuser. Si je perds ça, il sera temps d’arrêter. »

Sur la possi­bi­lité de le voir sur des ATP 250…

« Gagner des tour­nois est une prio­rité pour moi. Je serais proba­ble­ment plus heureux si je rempor­tais un ATP 250 que si j’étais en demi‐finale d’un Masters 1000. Maintenant, c’est une ques­tion de program­ma­tion. Il y a des Masters 1000 qui sont impor­tants pour moi : Indian Wells, Cincinnati et Shanghai. Je me suis rendu compte que je n’avais pas énor­mé­ment de temps pour disputer plus de tour­nois ATP 250. Je préfère suivre la routine habi­tuelle avec un ou deux chan­ge­ments de temps en temps. »

Instagram
Twitter