AccueilATPATP – DubaiLa malé­dic­tion signée Pierre‐Hugues Herbert

La malédiction signée Pierre‐Hugues Herbert

-

2H40 de combat, trois balles de match dans le tie‐break du dernier set, et une nouvelle défaite cruelle après celle face à Felix Auger Aliassime à l’Open 13 en quart de finale (NDLR : P2H avait eu deux balles de match). L’Alsacien s’in­cline donc face à Dan Evans presque chan­ceux (7–5, 3–6, 7–6 (7)). On pourra surtout regretter un premier set où le Tricolore a mené assez faci­le­ment 5 jeux à 2 avant de s’écrouler en concé­dant 7 jeux de suite. Si dans le tie‐break, sa 3ème balle de match sort d’un petit centi­mètre, sur les autres, on a senti que P2H jouait quand même la peur au ventre. Ces deux défaites qui auraient pu lui ouvrir de belles pers­pec­tives risquent bien de ronger son cerveau.

Instagram
Twitter