Accueil ATP ATP – Rolex Paris Masters Herbert : « À Cologne et Vienne, la surface était aussi lente qu’à…

Herbert : « À Cologne et Vienne, la surface était aussi lente qu’à Roland‐Garros sous 11 degrés »

-

Adepte d’un jeu porté vers l’avant, Pierre‐Hugues Herbert s’est notam­ment plaint des condi­tions de jeu en indoor. Selon P2H, il y a une vraie tendance à ralentir les courts de tennis en salle, et même beau­coup trop, selon lui, sauf peut‐être à Paris.

« Cologne, c’étaient quand même les condi­tions les plus lentes que j’ai connues. En fait, il n’y a plus trop de tour­nois rapides. Quand la période de l’in­door arrive, on se dit que ça va être rapide, qu’on va pouvoir jouer un jeu vers l’avant mais en fait ce n’est pas le cas. Quand j’ai joué Cologne et Vienne, j’ai « rencontré » des surfaces qui sont presque plus lentes que Roland‐Garros sous 1112 degrés. Ici, on a la chance en tout cas d’avoir des condi­tions plutôt rapides, en tout cas la surface est rapide, les balles ne le sont pas vrai­ment. Ça me fait beau­coup de bien en tout cas à moi ».

Instagram
Twitter